Montréal
14:44 11 mai 2021 | mise à jour le: 11 mai 2021 à 16:18 Temps de lecture: 3 minutes

Près de 490 M$ pour les grands aéroports du Canada

Près de 490 M$ pour les grands aéroports du Canada
Photo: Archives TC Media

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, lance deux programmes de financement pour aider les aéroports du Canada à se remettre des effets de la pandémie de la COVID-19, dont 489,6 M$ pour investir dans la sûreté, la sécurité ou la connectivité des grands aéroports.

Le Programme des infrastructures aéroportuaires essentielles (PIEA) offre 489,6 millions de dollars sur cinq ans pour aider les grands aéroports du Canada à investir dans leurs infrastructures. Les projets admissibles concernent la réparation et la réhabilitation des pistes, l’amélioration de l’éclairage des aérodromes, les investissements pour renforcer la sécurité dans les aérogares et l’amélioration des connexions des transports en commun dans les aéroports.

«Maintenant que les modalités du PIEA ont été dévoilées, Aéroports de Montréal (ADM) entend également soumettre son projet de réfection d’une de ses pistes. Nous verrons si celui-ci sera retenu», indique la Directrice, Affaires corporatives & relations médias d’ADM, Anne-Sophie Hamel.

Cette aide s’adresse aux aéroports ayant un volume annuel de plus de 525 000 passagers.

«Les aéroports du Canada contribuent largement à l’économie de notre pays, de nos collectivités et de nos travailleurs locaux dans les aéroports. Ces programmes aideront à faire en sorte que nos aéroports restent viables et continuent d’offrir aux Canadiens des options de voyage sûres, fiables et efficaces, tout en créant et en maintenant des emplois bien rémunérés dans le secteur aéroportuaire.» – le ministre des Transports du Canada, Omar Alghabra

Reste à savoir quelle part des 100 M$ par an reviendra à Montréal sachant que le récent financement fédéral pour la construction d’une nouvelle station du Réseau express métropolitain (REM) à l’aéroport international Montréal-Trudeau provient du PIEA. Le ministre Alghabra soutient que «Montréal est éligible à ce programme additionnel.»

ADM veut oublier 2020

Aéroports de Montréal (ADM) a encaissé des pertes de 235 M$, dénote la société dans ses résultats annuels de 2020. Une baisse des produits de 64% en comparaison avec l’année précédente a été enregistrée.

«L’année 2020 est vraiment une année à oublier pour ADM et les résultats financiers de l’année en font foi.» – Philippe Rainville, président-directeur général d’ADM

Le premier trimestre de 2021 annonce encore une fois une année difficile pour ADM. Une réduction de 91% des passagers est enregistrée en comparaison avec 2019.

Le second programme fédéral annoncé est un fonds de secours destiné à fournir une aide de 64,8 millions de dollars aux aéroports du Canada qui sont aux prises avec des difficultés financières dues à la réduction des voyages aériens en raison de la pandémie. Les aéroports de Montréal n’y sont pas éligibles.

Articles similaires