Montréal

Montréal embauche une première femme comme directrice chez les pompiers

Pompiers
. Photo: istockphoto.com

Le comité exécutif de la Ville a confirmé, ce matin, la nomination de Chantal Bibeau à titre d’assistante-directrice au Centre de services – Expertise et développement de la prévention du Service de sécurité incendie de Montréal. 

Mme Bibeau sera la première femme à occuper cette fonction à la direction de la SIM.

Elle a notamment oeuvré pendant 30 ans auprès du Service de sécurité incendie de Laval. Depuis 2017, elle y a occupé le poste de Cheffe de division prévention. Elle siège aussi comme Vice-présidente, prévention, pour l’Association des gestionnaires en sécurité incendie et civile du Québec depuis 2016, et comme administratrice à la Régie du bâtiment du Québec depuis 2018.

«Mme Bibeau a su se démarquer grâce à sa compétence, à sa grande expérience et à son sens du devoir et de l’engagement remarquables. Nul doute qu’elle sera un atout précieux pour le SIM.»

Caroline Bourgeois, responsable de la sécurité publique au comité exécutif.

Mme Bibeau est également co-présidente du comité de prévention de l’Association des chefs pompiers du Canada depuis 2020. Enfin, elle a terminé plusieurs formations en gestion à l’Université McGill et à HEC, en plus d’avoir complété un mini-MBA.

Un «Plan stratégique» pour l’emploi

Avec l’embauche de Chantal Bibeau, la Ville continue d’œuvrer pour «rendre ses milieux de travail plus inclusifs et équitables», elle a notamment développé le Plan directeur pour la diversité, l’équité et l’inclusion en emploi 2021-2023.

«Cette nomination importante s’inscrit dans la suite des actions prévues à notre plan stratégique, lequel souhaite, entre autres, favoriser l’intégration de tous ses membres afin de se positionner comme une organisation inclusive, respectueuse des différences et bienveillante à l’égard de ses employés», a ajouté Richard Liebmann, directeur du Service de sécurité incendie de Montréal.

Dans un communiqué, le cabinet de la mairesse et du comité exécutif fait valoir «le processus rigoureux de sélection» qu’a appliqué la direction du SIM et le service de dotation des ressources humaines. De plus, «Mme Bibeau a réussi l’ensemble du processus d’évaluation des compétences prévu pour les cadres de direction», peut-on y lire.

*Une version antérieure de cet article affirmait que Mme Bibeau était la première femme à occuper un poste de cadre au sein du SIM. C’est plutôt la première femme à accéder à un poste de directrice. D’autres postes de cadres ont déjà été occupés par des femmes.

Articles récents du même sujet