Montréal

Un manifestant anti-vaccin interrompt le point presse de Valérie Plante

Un homme a interrompu une conférence de presse de la mairesse de Montréal Valérie Plante en début d’après-midi. Il veut que la santé et «le choix concernant le passeport vaccinal et la vaccination» fassent partie des demandes de la mairesse aux partis fédéraux.

La conférence de presse de Montréal portait justement sur les demandes de la Ville aux partis fédéraux en campagne. L’homme affirmait vouloir poser «les vraies questions» à la mairesse.

«Il est temps que la mairesse de Montréal exige de tous les partis fédéraux que la question du COVID [sic] fasse l’objet d’un débat», a-t’il affirmé.

L’homme, François Amalega, avait déjà interrompu une conférence de presse du ministre de la Santé plus tôt ce mois-ci. Il se filmait en direct sur Facebook.

En réaction à l’interruption, la mairesse a affirmé par la suite aux journalistes «qu’il n’était pas question de brimer l’opinion des gens.»

«Loin de moi l’idée de dire que cette personne-là n’a pas le droit d’avoir son opinion, je ne la partage pas. Évidemment le nombre de personnes qui sont décédées à Montréal, au Québec et au pays, moi je me base sur des faits, je me base sur la science et quand je vois des personnes qui meurent d’un virus dont ils pourraient survivre, il faut des solutions. La solution pour moi c’est la vaccination.»

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Articles récents du même sujet