Montréal

Un leader antivaccin arrêté pour refus du masque

manifestant Francois Amalega
Le manifestant Francois Amalega et le chef du NPD Jagmeet Singh. Photo: Capture d'écran

Le militant antivaccin François Amalega a été arrêté devant la cour municipale de Montréal mardi après-midi, car il refusait de porter un masque pendant une audience sur un constat d’infraction.

L’homme devait comparaître, mardi, pour une entrave au travail des policiers survenue il y a quelques mois dans une épicerie. Il a refusé cependant de pénétrer dans la cour municipale avec un masque. Le juge a choisi de lancer un mandat d’arrestation pour le faire comparaître.

Le mandat d’arrestation a été exécuté en après-midi devant la Cour. «Un mandat d’arrestation a été émis contre M. Amalega et nous avons exécuté le mandat. L’homme n’a opposé aucune résistance», indique le porte-parole du SPVM, Manuel Couture

Connu et reconnu

M. Amalega s’est fait connaître des autorités en manifestant lors de points de presse du ministre de la Santé, Christian Dubé, des candidats à la mairie de Montréal, Denis Coderre et Valérie Plante, ainsi que le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh. D’ailleurs, Québec en a profité pour augmenter la sécurité lors des annonces politiques à la suite de ces intrusions.

manifestant vaccin
Le manifestant François Amalega milite contre l’imposition de mesures sanitaires depuis le début de la pandémie.

François Amalega est aussi reconnu comme l’un des chefs de file du mouvement antivaccin. Celui-ci organise régulièrement des manifestations aux abords des écoles criant, avec un porte-voix, les «dangers de la vaccination» auprès des écoliers. Québec a aussi légiféré à ce sujet et interdit maintenant ce genre d’événement près des écoles ou établissements de soins.

Depuis le début de la pandémie, le militant contrevient à bon nombre de règlements et aurait accumulé plus de 40 000$ de contraventions selon les informations parues dans d’autres médias.

Articles récents du même sujet