Montréal

Un programme pour l’intégration en emploi des réfugiés ukrainiens

Photo: Josie Desmarais/Métro

Dans le contexte de la guerre en Ukraine, le Centre Eurêka prévoit du soutien pour l’intégration à l’emploi, à Montréal, d’une première cohorte de réfugiés ukrainiens, de plus de 40 ans, que pourrait accueillir le Canada. Cette initiative se ferait dans le cadre du programme d’intégration en emploi du centre.

«Il y a tout lieu de croire qu’en adaptant quelque peu nos programmes et pratiques, nous serions en mesure de contribuer à redonner une vie normale à ces réfugié.e.s dont les compétences et expériences seraient sûrement très utiles à tous les secteurs de l’industrie et de l’économie», déclare le directeur général du Centre Eurêka, Paul Gagner.

Selon monsieur Gagner, ces réfugiés ukrainiens pourraient combler la pénurie de main-d’œuvre qui affecte certains secteurs et apporter une expertise providentielle pour de nombreux milieux professionnels. Pour le directeur du Centre Eurêka, accueillir ces réfugiés reviendrait à réaliser une contribution humanitaire de premier plan en favorisant du même coup leur intégration rapide dans les communautés canadienne et québécoise.

Nous ne pouvons demeurer insensibles face au sort tragique de ces personnes qui devront se rebâtir une autre vie, contre toute attente, dans un pays autre que le leur.

Paul Gagner, directeur général du Centre Eurêka

La direction du centre affirme que l’intégration de réfugiés peut s’avérer une solution profitable pour tous, sur le plan tant humanitaire qu’économique.

Le Centre Eurêka est un organisme privé à but non lucratif dont la mission est de faciliter la transition des chercheurs d’emploi de plus de 40 ans.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet