Montréal

La plupart des tronçons du REM à nouveau retardés

Vue à l'intérieur du REM.
Photo: Gracieuseté/CDPQ Infra

De nouveaux tests et essais ayant pour but d’optimiser l’échéancier de mise en service pour le REM ont été annoncés lundi matin. Ils forceront CDPQ Infra à retarder la livraison de tous les tronçons du REM, à l’exception de celui reliant la Rive-Sud à la gare Centrale (toujours prévu pour cet automne).

Ces changements sont requis en raison des événements exceptionnels et des imprévus liés à la modernisation du tunnel Mont-Royal sur 5,2 km, indique CDPQ Infra sur le site Web du REM.

Les tronçons du centre-ville, de la Rive-Nord et de l’Ouest-de-l’Île seront donc mis en service «à la fin 2024», indique CDPQ Infra. L’entreprise ne se prononce plus sur une date de mise en service du tronçon vers l’aéroport.

Trajectoire Québec se dit déçue par cette annonce. «Chaque report est une déception pour les usagers. Tout le monde espère profiter du REM rapidement, indique Sarah V. Doyon, directrice générale de Trajectoire Québec, jointe par téléphone. On apprécie toutefois que le calendrier soit modifié pour éviter un report en 2026.»

Ce n’est pas la première fois que des problèmes sous le mont Royal retardent ce projet. «Le principal avantage de ce projet était justement qu’on le fasse dans les temps. Désormais, on ne compte plus les retards», ajoute la directrice générale.

Du côté du cabinet de la mairesse Plante, on indique que «le REM de l’Ouest est grandement attendu».

Bien que nous comprenions les raisons invoquées par CDPQ, on espère qu’il n’y aura pas de nouveaux délais au projet.

Cabinet de la mairesse Plante

Pour l’instant, le cabinet du ministre des Transports n’a pas donné suite à notre appel concernant cette annonce.

La modernisation du tunnel Mont-Royal n’est pas une mince affaire en raison notamment de la découverte en 2020 de résidus de charge explosive datant de la construction du tunnel.

Pour accomplir cette modernisation, près de 60 000 trous de forage sont nécessaires, d’après le dernier bilan publié sur le site du REM. Environ 90% des forages requis ont été réalisés à ce jour avec des équipements robotisés à distance.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet