Montréal

Montréal encourage la verdure sur l'île

Le couvert végétal de Montréal a perdu 18 % en 20 ans, favorisant pollution et hausse des températures. Pour combattre le phénomène, la Ville annonçait hier la mise en place d’une opération de lutte aux îlots de chaleur.

«On propose des programmes clé en main pour les entreprises et les institutions qui veulent planter des arbres sur leurs terrains», explique André Porlier, directeur général du Conseil régional de l’environnement, partenaire de l’opération avec la Conférence régionale des élus.

Les entreprises qui en feront la demande recevront l’aide de spécialistes venant d’OSBL tels que Soverdi ou le Sentier urbain. Ces derniers leur indiqueront quoi planter et où. Les prix débutent à 325 $ pour un arbre de 2 m et comprennent la plantation. Mais d’autres options existent, comme le repiquage de vigne grimpante en façade ou le verdissement du toit.

La faute au béton

Le phénomène des îlots de chaleur touche l’Ouest-de-l’Île, Anjou et Saint-Laurent dans lesquels se sont développées de grandes zones commerciales et industrielles bétonnées. Les gains de températures sont alors de l’ordre de 5 à 10oC, indique Helen Fotopulos, responsable des espaces verts et bleus à la Ville.

Articles récents du même sujet