Montréal

Le Quartier des spectacles sur la bonne voie

À moins d’un an de l’inauguration de la première phase du Quartier des spectacles, le maire de Montréal, Gérald Tremblay, assure que les échéanciers et le budget seront respectés.

«On est déjà en avance sur l’échéancier», a-t-il indiqué hier. Et ce ne sont pas des intempéries qui retarderont l’ouverture du Quartier des spectacles, a précisé M. Tremblay, bien décidé.

Bien que des ajustements soient apportés au projet en cours de route, le budget de 132 M$, auquel ont contribué Québec (40 M$), Ottawa (40 M$), Montréal (40 M$) et le secteur privé (12 M$), ne sera pas dépassé, a promis en outre le mairede Montréal.

La Place des spectacles, qui constitue la première phase du projet, devrait être terminée pour l’ouverture du 30e Festival de jazz de Montréal, l’an prochain. Cette scène à ciel ouvert, qui sera située à l’angle des rues Sainte-Catherine et Jeanne-Mance, sera agrémentée par des arbres, des lampadaires stylisés et un mobilier urbain propre au Quartier des spectacles. Des fontaines d’eau rouge y seront aussi aménagées.

Fin des travaux : 2012

La touche finale devrait être apportée au Quartier des spectacles en 2012. À cette date, le terre-plein du boulevard Maisonneuve, situé non loin de la future salle de spectacle de l’Orchestre symphonique de Montréal, sera complètement réaménagé. Plus à l’est, la rue Clark aura aussi subi une cure de rajeunissement. Une patinoire extérieure réfrigérée pourrait même y être construite.

«Je trouve cela extraordinaire pour Mont-réal, a fait savoir le président du Festival de jazz Alain  Simard. Si ce plan de réa-ménagement du centre-ville n’avait pas été adopté, le Festival de jazz n’aurait plus existé dans cinq ou dix ans parce que tous les terrains vacants qu’on squatte auraient été construits.»

Selon la directrice du Théâtre du Nouveau Monde, Lorraine Pintal, le Quartier des spectacles «propulsera Montréal vers une architecture presque futuriste», avec ses jets d’eau et ses éclairages.

De son côté, le président de Tourisme Montréal, Charles Lapointe, croit que le Quartier des spectacles deviendra le cÅ“ur de la ville. Il représentera «un point d’attraction pour les touristes et les résidants des banlieues».

Articles récents du même sujet