Montréal

Le maire d’Hiroshima annule sa visite à Montréal

Photo: Getty

Une délégation japonaise comprenant le maire d’Hiroshima et plusieurs représentants importants de l’économie japonaise devait venir à Montréal cet été. Toutefois, compte tenu du climat politique, la délégation a annulé sa visite, prévue fin août.

«La visite n’est pas annulée, elle est juste reportée le temps de l’élection d’un nouveau maire», a affirmé Darren Becker, porte-parole de la Ville, ajoutant qu’aucune nouvelle date n’était arrêtée. Le maire de Montréal ne sera pas non plus présent à Hiroshima début août malgré les diverses  raisons qui auraient pu justifier sa présence.

En effet, 2013 marque­ le 15e anniversaire du jumelage entre Hiroshima et Montréal. En outre, une assemblée générale de l’organisation des Maires pour la paix est prévue le 8 août, en marge des cérémonies du bombardement atomique de 1945. L’absence de Montréal serait mal vécue par les élus de la ville japonaise, qui y verraient un manque de respect, selon ce que nous avons appris.

D’autant plus que cet impair ne serait pas le premier. Lors des cérémonies de passage de flambeau pour les Mosaïcultures, le maire japonais d’Hamamatsu aurait été logé dans un hôtel ne correspondant pas à son statut. Pour un peuple où le respect du protocole et le sens de l’honneur priment, le niveau d’accueil des autorités montréalaises n’était pas adéquat, selon nos informations.

Du côté de la Ville de Mont­réal et du Consulat général du Japon à Montréal, on confirme l’annulation de la visite, mais on nie l’existence de tensions.

Articles récents du même sujet