IDS-Verdun

Nouveau pont Champlain: la sécurité rehaussée

Photo: Maxime Van Houtte / TC Media

Signature sur le Saint-Laurent (SSL) a dû rehausser ses paramètres de sécurité aux abords du chantier du pont Champlain dans les derniers jours. Alerté par TC Media le 15 avril qu’un passage non surveillé sous l’actuelle structure était facilement accessible, le consortium a rapidement réagi.

«Nous avons installé une clôture qui longe le sentier piétonnier à l’extrémité ouest de la jetée, permettant ainsi de bloquer l’accès aux curieux et de protéger le chantier de toute intrusion», assure Annie-Claire Fournier, relationniste pour SSL.

TC Media a pu constater que, près de la caserne de pompier de L’Île-des-Soeurs, sur le boulevard René-Lévesque, il y avait un espace d’une vingtaine de mètres non barricadé visible de la rue, entre les périmètres fermés des chantiers de l’Estacade et de la jetée ouest.
Seuls deux pancartes orange ainsi que des cônes indiquaient que la zone était interdite d’accès aux cyclistes et aux piétons. Une fois sous le pont, il suffisait de descendre une petite pente rocailleuse d’environ un mètre pour se rendre directement jusqu’à la jetée ouest sans difficulté.

Communication
Cette ouverture serait le résultat d’un manque de communication entre SSL et Ponts Jacques-Cartier et Champlain (PJCCI), qui travaille présentement sur l’entretien de l’actuelle structure et sur l’Estacade.

PJCCI a amorcé des travaux dans ce secteur il y a quelques semaines, créant ainsi l’ouverture entre les deux clôtures. SSL, n’ayant pas été averti de l’ouverture donnant accès à leur chantier, n’a pu réagir immédiatement.

C’est ainsi qu’il était possible de se rendre jusqu’à la jetée ouest, secteur de travail dangereux où la machinerie lourde fabrique actuellement des semelles d’environ 1000 tonnes cubiques.

TC Media a pu se rendre tout près de la jetée et y rester environ une quinzaine de minutes, sans jamais se faire avertir.Une personne mal intentionnée aurait eu amplement le temps de faire des méfaits.
La nouvelle clôture, d’environ deux mètres de haut, laisse l’espace sous le pont Champlain libre, mais empêche toute personne d’accéder à l’aire des travaux du nouveau pont.

Rappelons que le 1er avril, un navire-remorqueur a coulé lors de l’excavation maritime, qui est arrêtée depuis. Le nouveau pont Champlain doit être livré le 1er décembre 2018.

Articles récents du même sujet