National
15:06 24 février 2020 | mise à jour le: 24 février 2020 à 16:21 temps de lecture: 2 minutes

Covid-19: toujours pas de cas au Québec malgré l’escale d’une dame infectée

Covid-19: toujours pas de cas au Québec malgré l’escale d’une dame infectée
Photo: Chung Sung-Jun/Getty Images

La passagère atteinte du Covid-19 en provenance d’Iran qui a fait escale à Montréal n’a pas transmis le virus au Québec, confirme le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda. Les autorités sanitaires travaillent cependant à rejoindre les passagers qui auraient pu entrer en contact avec la dame lors de son arrêt dans la métropole.

C’est ce qu’a avancé Dr Arruda, lundi, en point de presse. La dame, qui a ensuite pu se rendre jusqu’à Vancouver, avait fait escale à l’aéroport Montréal-Trudeau le 14 février.

«On est en train de contacter les personnes qui ont été proches de la patiente dans l’avion», a souligné le Dr Arruda.

Les autorités sanitaires interrogeront les clients qui se trouvaient dans les trois rangées devant et derrière la dame. Elles recherchent au total 61 personnes, dont 32 Québécois.

«On leur suggère un isolement volontaire pour s’assurer qu’ils n’ont pas attrapé le coronavirus», a avancé Dr Arruda.

Lundi, la responsable de la santé publique de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry, a affirmé qu’un homme avait également attrapé le nouveau coronavirus en Ontario en entrant en contact avec la dame.

Peu de risques

D’après l’expert, les risques de transmission ne sont «pas plus élevés» dans la province.

«On est déjà à dix jours du vol. Les gens, s’ils avaient eu à développer la maladie, l’auraient probablement déjà fait.» – Horacio Arruda, directeur national de la santé publique du Québec

Étant donné la transmission de cette maladie par gouttelettes, le directeur de la santé publique maintient que la méthode des trois rangées suffit. Le nombre de personnes contactées différencie selon les moyens de transmission, a ajouté Dr Arruda.

«Advenant le cas d’une transmission, on pourrait en venir à empêcher les rassemblements. Mais on n’en est pas là», a-t-il signalé.

La santé publique encourage toujours les Québécois à prendre des précautions en toussant dans leur coude ou dans un mouchoir.

Articles similaires