Les choix de la rédac
14:54 11 septembre 2020 | mise à jour le: 11 septembre 2020 à 15:53 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: «la courbe est encore aplatie, mais le chaudron bout»

COVID-19: «la courbe est encore aplatie, mais le chaudron bout»
Photo: Josie Desmarais/MétroLe ministre de la Santé Christian Dubé

La deuxième vague n’est pas encore arrivée, selon le premier ministre du Québec, François Legault. Mais au sein du gouvernement, on convient que «le chaudron bout».

Cette semaine, la moyenne de nouveaux cas quotidiens a régulièrement dépassé les 20 par millions d’habitants, un quota que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, craignait.

«La courbe est encore aplatie, mais le chaudron bout», a constaté l’élu vendredi, en marge du caucus présessionnel de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Plus optimiste, le premier ministre a indiqué que le nombre de tests effectués peut jouer dans le nombre de cas enregistrés par la Santé publique. «Plus on fait de tests, plus on a de chances de trouver des cas positifs», a-t-il illustré, au lendemain d’une journée où 26 000 personnes ont reçu des tests dans la province.

Six mois au Québec

Cela fait six mois que la pandémie de maladie à coronavirus hante le Québec. Elle a fait 5774 décès.

Le premier ministre souhaite d’ailleurs honorer leur mémoire. «On veut rendre hommage à ces personnes qui ont perdu la vie», a-t-il convenu, ajoutant qu’il évaluait «plusieurs propositions».

«Mission impossible»

Malgré la pandémie et la crainte d’une deuxième vague, la rentrée scolaire s’est d’ailleurs déroulée sans anicroche, selon M. Legault. «Ça s’est relativement bien passé», a assuré l’élu caquiste.

Jeudi, pourtant, la liste faisant état du nombre d’écoles touchées par la COVID-19 disparaissait «temporairement» du site Web gouvernemental. Le ministre Dubé convient qu’obtenir des statistiques de 3000 écoles chaque matin était une «mission impossible».

«10%, 15%, 20% des écoles remplissaient les rapports tous les jours.» – Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Le député de La Prairie souhaite «trouver la façon de revenir dans les prochains jours avec une liste». Elle pourrait très bien devenir hebdomadaire, souligne-t-il cependant.

Une rentrée économique sous la menace d’une deuxième vague

La priorité du gouvernement cet automne, à quelques jours de la rentrée parlementaire? La relance de l’économie. La ministre Sonia LeBel présentera prochainement la nouvelle mouture du projet de loi 61, et M. Legault affirme avoir «des grandes ambitions».

«Je pense que ça va passer cette fois», estime le premier ministre. Satisfait des gains faits en emploi depuis la reprise de l’économie, l’élu souligne considérer plusieurs solutions pour donner à l’économie un coup d’électrochoc cet été.

L’appel à l’économie verte et aux réseaux de transport en commun demeure d’ailleurs dans la ligne de mire de la CAQ. «Ce qu’on veut accélérer, c’est toute l’économie verte. On essaie que le maximum de ces produits-là soient faits au Québec», a avancé M. Legault.

La rentrée parlementaire obtiendra son coup de départ mardi prochain.

Articles similaires