National

COVID-19: une hausse de 50% des hospitalisations depuis 3 semaines au Québec

COVID-19 infections test
Une infirmière masquée administre un test de dépistage. Photo: Paul Germain/Archives Métro Média

Alors que le Québec est repassé au-dessus de la barre des 1000 hospitalisations, l’institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) constate une hausse de 50% des hospitalisations depuis trois semaines. Des nouvelles entrées qui continuent d’augmenter, jour après jour.

L’institut rappelle aujourd’hui dans ses deux rapports hebdomadaires de projections sur les besoins hospitaliers au Québec que les capacités hospitalières pourraient être dépassées dans certaines régions hors de Montréal au cours du mois.

Il ressort que le nombre de nouveaux cas est en hausse de 15 % par rapport à la semaine dernière (12 994 contre 11 331). En plus de cette hausse d’hospitalisations, le nombre de cas a augmenté de 60% depuis trois semaines, et plus particulièrement à Montréal et dans les territoires limitrophes.
Au cours de la semaine, l’INESSS a recensé 623 personnes présentent des risques élevés d’hospitalisations soit une augmentation de 16% par rapport à la semaine précédente (536).

2/3 des lits réguliers occupés par des patients COVID-19

Si les projections de l’INESSS suggèrent une nouvelle fois que les capacités hospitalières seraient suffisantes pour le prochain mois dans l’ensemble du Québec, ces projections diffèrent toujours selon les zones. «Le nombre de nouvelles hospitalisations projetées demeure élevé et en augmentation» à Montréal souligne l’INESSS mais l’occupation des lits, s’ils continuent d’augmenter, devraient toutefois rester «dans les limites planifiées». Pour les autres régions, le constat reste toujours incertain. L’institut précise que 2/3 des lits réguliers sont occupés par des patients COVID-19 dans certains hôpitaux. Un dépassement des limites «ne peut être exclu».
L’INESSS reste préoccupée par le risque d’une augmentation d’éclosions en milieu hospitalier, ce qui pourrait réduire la marge de manoeuvre des hôpitaux affectés.

Si l’INESSS considère après analyse rétrospective que ses modèles de projections sont «généralement robustes», elle précise que leurs précisions diminuent avec le temps et sont ajustées. Elles peuvent être aussi sous-estimées étant donné qu’elles ne tiennent pas compte des éclosions en milieux de soins et que « les fluctuations du taux de transmission dans les différentes régions » génèrent de l’incertitude. D’autres facteurs rentrent aussi en compte comme la disponibilité du personnel soignant et du matériel. Enfin, elles ne tiennent pas compte des hospitalisations observées depuis le 13 décembre.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé a réagi à ces nouvelles prévisions de l’INESSS concernant les hospitalisations au Québec en rappelant que malgré le début de la vaccination amorcée lundi, «il demeure que nous devons déployer de grands efforts de prévention de la propagation du virus pour encore plusieurs semaines.»

«Nous devons à tout prix éviter que des éclosions se produisent dans les milieux hospitaliers, et j’invite l’ensemble de la population à redoubler de prudence et à limiter les contacts, même si les fêtes arrivent, même si c’est difficile. Ce geste de solidarité, on doit le faire pour protéger les personnes plus vulnérables et notre personnel du réseau de la santé.», a-t-il déclaré dans un communiqué.

1773 nouveaux cas de COVID-19 au Québec

Les chiffres des nouvelles infections baissent légèrement en 24 heures avec 1773 nouveaux cas de COVID-19 pour le Québec.

Aujourd’hui, Montréal enregistre toujours le chiffre le plus élevé de la province avec 609 infections. Les autres régions les plus touchées sont la Montérégie avec 234, la Capitale-Nationale avec 197 et la région de Laval avec 128.

Près de 172 801 personnes ont été infectées par la COVID-19 depuis le début de la pandémie au Québec (dont 147 398 sont considérés comme rétablis).

Le Québec enregistre 36 décès supplémentaires, dont 5 sont survenus dans les dernières 24 heures, 29 entre le 11 et le 16 décembre, 2 avant le 11 décembre. Le bilan humain de la COVID-19 au Québec passe à 7671 décès.

Les nouvelles hospitalisations au Québec augmentent de 9 dans ces dernières 24 heures pour atteindre un cumul de 1011. Le nombre de personnes aux soins intensifs augmente lui que de 7 pour un total de 141 personnes.

La campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec continue, 896 doses de vaccins ont été administrées hier. Au total, 3305 personnes ont déjà été vaccinées.

Les prélèvements s’élèvent pour la date du 16 décembre à 39 762 pour un total de 4 480 625 tests.

1234 écoles avec cas actifs de COVID-19 au Québec

Le Ministère de l’Éducation a mis à jour ses données concernant les infections dans le milieu scolaire pour la date du 16 décembre. Celles-ci font état d’une hausse des cas positifs actifs dans le réseau scolaire de la province avec plus de 5156 cas (4082 élèves et 1074 membres du personnel).

Il y a maintenant 19 596 personnes qui ont été testées positives dans le réseau scolaire depuis le début de l’année au Québec selon le ministère. Parmi ces personnes, on en dénombre 14440, soit une augmentation de 248 depuis la veille, considérées comme rétablies et de retour à l’école.
Le nombre de classes fermées à cause d’une infection de COVID-19 est en en baisse de 172 pour un total de 1466 classes. Néanmoins, le nombre d’écoles fermées ou partiellement fermées baisse de 2 et passe à 8 selon le ministère.

2350 écoles ont été touchées par des infections de COVID-19 depuis la rentrée de septembre, 1116 ne présentent plus de cas actifs depuis 14 jours et sont retirés du compte. Le nombre d’écoles ayant au moins un cas positif actif augmente de 6 et passe à 1234 écoles.

Articles récents du même sujet