National
05:00 7 avril 2021 | mise à jour le: 7 avril 2021 à 07:18 temps de lecture: 3 minutes

La vaccination avec AstraZeneca offerte aux Québécois de 55 ans et plus

La vaccination avec AstraZeneca offerte aux Québécois de 55 ans et plus
Photo: THE CANADIAN PRESS/Paul ChiassonChristian Dubé a reçu une dose du vaccin d'AstraZeneca le 18 mars dernier.

Le ministre de la Santé et des Services Sociaux, Christian Dubé, a annoncé plusieurs modifications autour de la vaccination dont la possibilité aux Québécois de plus de 55 ans de se faire vacciner avec la vaccin d’AstraZeneca lors du point de presse sur la situation COVID-19 au Québec, mardi soir.

Cette nouvelle catégorie de personnes pourra se faire administrer le vaccin britannique dans l’ensemble des centres de vaccination et ce sans rendez-vous, dès jeudi matin. Alors que les populations prioritaires sur l’Île de Montréal sont les 60 ans, les 55 ans et plus vont pouvoir avancer leur passage mais exclusivement avec le vaccin AstraZeneca.

C’est une façon d’accélérer la vaccination puisque la validation par la Santé publique a été obtenue mardi en début d’après-midi. «On a demandé à Clic Santé de se préparer, elle nous a dit qu’elle ne serait pas prête pour jeudi. On attends pas», a expliqué M.Dubé.

En préambule de son annonce, M. Dubé regrettait de constater que des personnes n’honoraient pas leurs rendez-vous de vaccination ou que des plages horaires se retrouvaient vacantes. «J’ai trouvé ça difficile de voir en fin de semaine que des gens ne se présentaient pas aux rendez-vous.»

La vaccination des malades chroniques et des travailleurs essentiels devrait commencer rapidement. Le ministre de la Santé prévoit donner plus de détails à ce sujet lors d’une prise de parole dans les prochains jours.

«Oh que oui !»

Malgré des pépins avec des rendez-vous non honorés ou des plages horaires vacantes, le ministre de la Santé réitère sa confiance en son objectif de vaccination. À la question: «Pensez-vous pouvoir assurer la vaccination à tous les Québécois qui le veulent d’ici le 24 juin ?, il a répondu : «Oh que oui !»

Concernant les plages horaires non honorées, il assure qu’aucune dose n’est perdue. Il précise d’ailleurs avoir augmenté le nombre de doses acheminées vers les régions.

«Il reste 79 jours et il me reste 3,7 millions de doses à faire d’ici le 24 juin. Je suis très content tant qu’on est au-dessus de 44 000 doses par jour. C’est très simple, à date, on suit notre plan» – Christian Dubé, le ministre de la Santé et des Services sociaux

Il espère voir dès jeudi et vendredi une forte augmentation de la vaccination.

«Je veux qu’on continue d’être les meilleurs au Canada», ajoute-t-il. Excepté la Saskatchewan, le Québec a le taux de vaccination le plus élevé au Canada avec 18,8% de la population vaccinée.

Il ajoute que d’ici quelques jours, la vaccination va commencer avec la collaboration des grandes entreprises.

Articles similaires