National
11:31 11 avril 2021 | mise à jour le: 11 avril 2021 à 15:26 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: 1535 nouveaux cas et hausse des hospitalisations

COVID-19: 1535 nouveaux cas et hausse des hospitalisations
Photo: Josie Desmarais/MétroUne femme reçoit le vaccin Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 au centre de vaccination du Stade olympique.

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 est en baisse au Québec, dimanche, alors qu’on en rapporte 1535 dans le cadre du bilan quotidien de la pandémie. C’est 219 de moins que la veille. Les hospitalisations sont en hausse de 25 par rapport à la veille pour un total de 608. Quelque 139 personnes sont aux soins intensifs, soit une augmentation d’une personne.

Cinq nouveaux décès s’ajoutent au bilan de la pandémie qui s’élève à 10 742 depuis mars 2020. Deux des nouveaux décès sont survenus au cours des 24 dernières heures, un autre s’est produit entre le 4 avril et le 9 avril, ainsi qu’un autre encore, avant le 4 avril. En outre, un décès supplémentaire s’est produit à une date inconnue.

Quelque 35 961 prélèvements réalisés le 9 avril. Les travailleurs de la santé ont administré 59 447 doses de vaccin dans les 24 dernières heures, pour un total de 1 890 476. Au total, 2 429 695 doses ont été reçues.

Rappelons qu’un nouveau record du nombre de personnes vaccinées avait été établi, samedi, alors que 73 023 doses de vaccin avaient été administrées.

Sur son compte Twitter, le ministre de la Santé, Christian Dubé, s’est dit préoccupé, samedi, par rapport aux données liées à la pandémie, alors que 58% des nouveaux cas à l’échelle du Québec concernent des personnes de moins de 40 ans.

«Pendant que la vaccination s’accélère, il faut continuer de respecter les mesures si on veut vaincre cette pandémie. Soyons solidaires», souligne-t-il.

Couvre-feu

Rappelons qu’en raison d’une hausse de nouveaux cas, le gouvernement a décrété que le couvre-feu en zone rouge repasserait à 20h, dimanche sur l’Île de Montréal et à Laval. Le couvre-feu était entré en vigueur pour une première fois le 9 janvier à Montréal.

La mesure, qui visait à limiter les rassemblements privés, était imposée à compter de 20h jusqu’au mois de mars, quand elle était passée à 21h30 en zone rouge.

CNESST

Jeudi, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a rendu obligatoire le port du masque médical en continu dans les milieux de travail et ce, partout au Québec.

Il était auparavant permis de le retirer quand la distanciation physique était possible, une fois assis à un poste.

Pour le travail à l’extérieur, le port du masque médical est aussi exigé si des interactions à moins de deux mètres avec des collègues peuvent se produire.

Le port du masque en continu n’est pas obligatoire si ce n’est pas possible pour des raisons de santé et de sécurité ou si le fait de ne pas voir les lèvres d’une personne nuit à la communication, à la compréhension ou à l’apprentissage.

Articles similaires