National
14:08 3 mai 2021 | mise à jour le: 3 mai 2021 à 16:13 temps de lecture: 2 minutes

Baisse des emplois moins bien rémunérés en 2020 au Québec

Baisse des emplois moins bien rémunérés en 2020 au Québec
Photo: 123RF

En 2020, le marché du travail au Québec a subi les contrecoups de la pandémie de COVID-19 avec une perte de 275 000 emplois salariés rémunérés moins de 20$ l’heure, selon l’Institut de la statistique du Québec.

Parallèlement à cette baisse, les salaires rémunérés 30$ l’heure ou plus ont connu une hausse de 105 000 emplois, ajoute cet Institut dans un article intitulé Les changements dans l’emploi salarié selon le niveau de rémunération horaire en période de pandémie.

Par catégorie d’âge, les personnes jeunes (25-44 ans) sont les plus touchées par les effets de la pandémie: 108 200 emplois perdus soit environ 40% de la baisse totale du nombre d’emplois rémunérés moins de 20$ l’heure.

Les personnes travaillant dans les industries du commerce, de l’hébergement et des services de restauration et de la fabrication ont également connu une baisse significative, soit une perte de 140 000 emplois.

Idem pour les personnes occupant leur emploi depuis moins d’un an (−129 000 emplois) soit près de 50% de la baisse globale du nombre d’emplois offrant une telle rémunération, selon les données de cet Institut.

Les femmes durement touchées

Selon cette étude, les femmes ont perdu, durant cette période de référence, deux fois plus d’emplois rémunérés moins de 20$ l’heure que les hommes, soit -25 % chez les travailleuses et -15 % chez les travailleurs.

Par ailleurs, dans les emplois rémunérés 30$ l’heure ou plus, une croissance de 75% a été enregistrée chez les personnes ayant au moins un baccalauréat (+77 000 emplois).

39 000 nouveaux emplois ont été créés dans les industries de la finance, des assurances, de l’immobilier et de la location ainsi que des services professionnels, scientifiques et techniques, selon cette étude.

Articles similaires