National

Plus de places en garderie réclamées, et plus rapidement

garderie
Une garderie. Photo: Josie Desmarais/Métro

La conversion de 3500 places en garderie en places subventionnées entame sa seconde phase, a annoncé le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe. L’Association des garderies non subventionnées en installation (AGNSI) critique la démarche du gouvernement, estimant que plus de places doivent être transformées plus rapidement.

À l’issue de la première étape, 25 garderies ont reçu l’autorisation de conversion de 1767 places dans 19 territoires, dont le processus débutera à l’automne de cette année.

La phase suivante retiendra 1733 projets dans 35 autres secteurs, qui seront établis en 2022.

D’ici 24 mois à compter d’août, le Québec prévoit financer 9014 places en garderie pour l’ensemble de la province.

L’AGNSI mentionne avoir soumis au gouvernement des projets de conversion de 15 543 places en janvier 2020, critiquant le fait que de ce nombre seulement 1767 places aient été retenues.

L’association demande une conversion accélérée des services, avançant par voie de communiqué que 51 000 enfants sont en attente d’une place, une estimation communiquée publiquement par le ministre de la Famille en mai.

Selon l’évaluation datant du 30 avril de l’offre et de la demande en services de garde éducatifs à l’enfance, il y avait 43 358 demandes en attente dans le système de guichet unique «Place 0-5».

Articles récents du même sujet