National

Changements climatiques: un comité recommande au gouvernement d’abandonner les énergies fossiles

Le ministre Benoit Charette et le premier ministre François Legault
Le ministre Benoit Charette et le premier ministre François Legault Photo: Josie Desmarais/Métro

Le Comité consultatif sur les changements climatiques demande au gouvernement et à son ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoît Charrette, de tourner le dos aux énergies fossiles, sans quoi l’atteinte des cibles de réductions des émissions de gaz à effet de serre pourrait être compromise.

Alors que la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques approche, le Comité formule six recommandations à l’intention du gouvernement du Québec pour l’aider à atteindre ses cibles pour 2030 et 2050. Parmi les recommandations, on suggère d’interdire l’exploration et l’exploitation de nouveaux puits de pétrole ou de gaz naturel et d’éliminer le soutien financier aux énergies fossiles.

Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette, a accusé réception des recommandations du comité sans toutefois mentionner si elles seront appliquées telles quelles. «Conformément à l’engagement pris dans le Plan pour une économie verte 2030, notre gouvernement travaille déjà sur des actions concrètes qui mèneront le Québec sur la trajectoire de la carboneutralité en 2050. Nous avons doublé l’effort financier annuel consacré à la lutte contre les changements climatiques et nous avons un plan ambitieux pour atteindre nos cibles.» De plus, ces recommandations devraient «alimenter» les réflexions du ministère.

Les recommandations du Comité consultatif sur les changements climatiques alimenteront nos réflexions pour rendre nos actions encore meilleures.

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Le Comité consultatif est un organisme permanent indépendant ayant la mission de conseiller le ministre de l’Environnement sur les orientations, les programmes, les politiques et les stratégies en matière de lutte contre les changements climatiques. Il s’appuie sur des démarches de consultation et de collaboration réalisées auprès d’une pluralité d’acteurs de la société civile.

Le gouvernement accueille avec beaucoup d’intérêt ces premières recommandations du Comité consultatif. Nous en sommes maintenant à les analyser et nous avons par la suite la latitude de décider si nous les mettons en place et quand. A priori, nous sommes favorables à plusieurs de ces recommandations, mais il est certain que nous devons faire les choses dans l’ordre. Soyez assuré que notre gouvernement est résolument engagé à réduire les émissions de GES et à renforcer le leadership du Québec en matière de changements climatiques.

Cabinet du ministre de l’Environnement

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivant partout.

Articles récents du même sujet