National

La PDG du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île ne veut pas d’un autre mandat

Le CHSLD Herron, à LaSalle.
Photo: Josie Desmarais/Métro

La présidente-directrice générale du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, Lynne McVey, ne souhaite pas renouveler son mandat lorsqu’il arrivera à échéance en juillet 2022. Elle a fait part de sa décision au ministre de la Santé et des Services sociaux.

C’est la présidente-directrice générale adjointe Najia Hachimi-Idrissi qui assurera l’intérim jusqu’à l’arrivée en fonction d’un nouveau PDG.

La décision de Mme McVey survient au lendemain du rapport de la coroner Géhane Kamel sur la tragédie dans les CHSLD pendant la première vague de la COVID-19.

Un rapport de la coroner accablant

Tout le réseau de la santé et une bonne partie de la classe politique reçoivent une part de blâme dans le rapport. Le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal a été durement critiqué pour la gestion de la crise au CHSLD Herron.

En plus des nombreuses recommandations dans son rapport, Mme Kamel souhaite que les CISSS et CIUSSS assurent dans les CHSLD une présence suffisante de personnel spécialisé et qu’ils s’assurent de l’encadrement nécessaire justifiant l’utilisation de certaines mesures.

La coroner demande également que le ministère de la Santé et des Services sociaux s’assure d’une plus grande imputabilité des gestionnaires des CISSS et CIUSSS ainsi que du ministère quant aux soins prodigués aux personnes âgées en perte d’autonomie.

Dans un communiqué, la direction générale du CIUSSS dit avoir pris connaissance du rapport de la coroner et s’engage à mettre en place ses recommandations.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet