National

Discrimination à l’égard des personnes séropositives

Malgré les progrès parcourus en terme de soins et de perceptions à l’égard du VIH/sida au Québec, les personnes séropositives sont encore victimes de discrimination.

C’est ce qui ressort de la campagne de sensibilisation de la Coalition des organismes de lutte contre le sida (COCQ-sida) lancée mercredi à Montréal.

Il est à peu près impossible pour les personnes séropositives de se procurer une assurance-vie à un coût raisonnable, a souligné Ken Monteith, directeur général de la COCQ-sida. «Ça les empêche de réaliser certains rêves, comme de s’acheter une maison», a-t-il souligné.

Alexandra, qui a accepté d’être l’un des visages de la campagne, juge que les perceptions par rapport au VIH/sida ont eu un effet limitatif sur sa carrière. «J’ai dû travailler à temps partiel et finalement quitter un emploi parce que les assurances demandées par mon employeur coûtaient trop cher, a-t-elle témoigné. Les emplois que nous pouvons avoir sont souvent au sein d’organismes de lutte contre le VIH.»

Elle se fait aussi souvent juger lorsqu’elle mentionne vouloir un enfant avec son conjoint séronégatif, même si les suivis médicaux permettent aujourd’hui d’éviter que le virus soit transmis aux enfants à l’accouchement.

Benoît Payant, de son côté, s’est heurté à des préjugés dans le réseau de la santé. «Je suis allé à l’hôpital pour des prises de sang et l’infirmière a refusé de me faire des prises de sang quand elle a su que c’était pour le VIH. Elle est allée chercher une autre infirmière et elle lui a dit assez fort pour que tout le monde dans la salle l’entende: « Attention, c’est un cas de sida ». Tout le monde me regardait.»

Michèle Blanchard, directrice générale de la maison d’Hérelle, une ressource d’hébergement pour les personnes séropositives, constate que les gens ont encore honte d’avoir le VIH. «C’est un lourd secret à porter. Il y a encore beaucoup de travail à faire au niveau social», a-t-ell dit.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *