Politique

La Ville de Montréal a un nouveau comité exécutif à majorité féminine

Les membres du comité exécutif de la ville de Montréal. Photo: Pablo Ortiz/Collaboration spéciale

La mairesse de Montréal a dévoilé aujourd’hui la composition du comité exécutif de l’administration Plante-Ollivier. Pour la première fois dans l’histoire de Montréal, c’est un comité exécutif à majorité féminine, composé de 8 femmes et de six hommes, qui dirigera la plus haute instance décisionnelle de la ville.

La Ville de Montréal a toujours été une leader et une source d’inspiration pour d’autres villes et je suis contente que cette fois-ci, à nouveau, l’on marque le coup en mettant de l’avant des personnes incroyables, des femmes incroyables, des élu.e.s qui représentent toute la population montréalaise.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Si ce comité est majoritairement féminin, celui-ci n’intégrera pas de membres de l’opposition, comme ce fut le cas en 2017. La mairesse justifie son choix par la «la qualité des profils» et la volonté de l’opposition, menée par M. Salem, de travailler en collaboration. «M. Salem nous a tendu la main pour travailler beaucoup plus en collégialité au conseil municipal, ce dont je me réjouis et il y a surtout le travail qui est fait par les partis politiques dans les commissions».

Le chef de l’opposition, Aref Salem, n’a pas tardé à réagir par communiqué, saluant «la présence d’une majorité de femmes et de plusieurs élu.e.s issu.e.s de la diversité au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal». «Nous félicitons d’ailleurs Dominique Ollivier, première femme noire à assurer la présidence. Notre équipe réitère sa volonté de collaborer afin de faire avancer les dossiers municipaux.»

La sécurité, un enjeu «prioritaire» et «holistique»

Au chapitre de la sécurité publique, c’est Alain Vaillancourt, élu comme conseiller de ville dans le Sud-Ouest et ancien travailleur social, qui sera chargé du dossier. Épaulé par M. Vaillancourt, la mairesse entend s’attaquer à cet enjeu de manière «prioritaire», mais de façon «holistique». Son administration compte agir sur trois axes: le trafic d’armes, la lutte aux groupes criminalisés et le travail avec les organismes communautaires en prévention.

En ce moment, on a un enjeu d’armes, c’est indéniable […] La sécurité au sens holistique, nous on trouve ça très pertinent; évidemment la priorité pour M. Vaillancourt et pour notre administration, c’est l’augmentation des crimes et des violences armées.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Le directeur de la STM membre du comité exécutif

Une autre nouveauté à souligner est la nomination d’Éric Alan Caldwell, président du conseil d’administration de la STM et membre du comité exécutif. Une première depuis 2009 et une «tradition» avec laquelle la mairesse souhaite renouer entre autres pour faire face aux défis du transport collectif, notamment en matière d’achalandage et de financement.

Avoir le président de la STM assis autour de la table du comité exécutif qui travaille conjointement avec la présidente du comité exécutif au niveau des finances entre autres […], ça va permettre de soutenir encore mieux la mission et les objectifs de la STM.

Valérie Plante, mairesse de Montréal.

Les élus siègeront dès demain à leur première séance du comité exécutif. C’est lors de cette première séance que le nom du président ou de la présidente du conseil municipal y sera présenté, a laissé savoir la mairesse.

Aux 14 élus qui composent le nouveau comité exécutif de la ville se joignent 3 conseillères associées qui participeront au comité. Il s’agit d’Alia Hassan-Cournol, qui sera conseillère associée à la mairesse et à la réconciliation avec les peuples autochtones, de Marianne Giguère, qui sera conseillère associée aux transports actifs et de Despina Sourias, qui sera conseillère associée à la condition féminine, à la diversité, à la jeunesse et aux personnes aînées.

Le recomptage judiciaire qui s’est achevé ce matin a mis fin au suspens dans RDP-PAT et CDN-NDG. La victoire de Despina Sourias comme conseillère du district de Loyola a été confirmée ce matin, tout comme la victoire de Gracia Kasoki Katahwa à la tête de l’arrondissement.

Voici la liste complète des membres du comité exécutif:

●      Valérie Plante, mairesse, responsable des relations internationales, de la réconciliation avec les peuples autochtones, de la relance du centre-ville et du développement économique international

●       Dominique Ollivier, présidente du comité exécutif, responsable des finances, des ressources humaines, des relations gouvernementales, de la lutte au racisme et aux discriminations systémiques et de la langue française

●       Benoit Dorais, vice-président du comité exécutif, responsable de l’habitation, de la stratégie immobilière et des affaires juridiques

●       Ericka Alneus, responsable de la culture et du patrimoine

●     Robert Beaudry, responsable de l’urbanisme, de la participation citoyenne et de la démocratie, ainsi que des grands parcs, du mont Royal, des sports et des loisirs, d’Espace pour la vie et du parc Jean-Drapeau

●       Josefina Blanco, responsable de la diversité, de l’inclusion sociale, de l’itinérance et de l’accessibilité universelle

●       Éric Alan Caldwell, président du conseil d’administration de la STM

●       Marie-Andrée Mauger, responsable de la transition écologique et de l’environnement

●       Sophie Mauzerolle, responsable du transport et de la mobilité

●       Magda Popeanu, responsable de la performance organisationnelle

●       Luc Rabouin, responsable du développement économique et commercial, du savoir, de l’innovation et du design

●       Émilie Thuillier, responsable des infrastructures, des immeubles et du maintien des actifs

●       Alain Vaillancourt, responsable de la sécurité publique

●       Maja Vodanovic, responsable de la concertation avec les arrondissements et de l’eau

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet