Politique

Dans la tourmente, McCann et Blais ne se représenteront pas

La ministre de l'Enseignement supérieur, Danielle McCann. Photo: Josie Desmarais/Journal Métro

Le Conseil des ministres de la CAQ changera de visage, si le parti est réélu. Danielle McCann et Marguerite Blais ne se présenteront pas aux prochaines élections, prévues à l’automne.

La première a confirmé elle-même la nouvelle sur sa page Twitter. «Je serai grand-mère au printemps. C’est une des plus belles nouvelles, et qui me pousse à me consacrer à ma famille. Je ferai le point devant les citoyens de Sanguinet prochainement», a publié la ministre de l’Enseignement supérieur.

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, doit encore confirmer la nouvelle, d’abord rapportée par Radio-Canada.

Mmes Blais et McCann pataugent en eaux troubles depuis quelques jours. La tragédie du CHSLD Herron, au cours de laquelle 47 résidents ont perdu la vie lors de la première vague, refait surface. Selon Radio-Canada, les deux ministres savaient que le personnel désertait la résidence Herron et que les conditions y étaient critiques pour les résidents avant que l’affaire ne fasse surface dans les médias.

Les oppositions ont réclamé la démission des deux ministres. Au Salon bleu, le libéral Pierre Arcand a directement insulté Marguerite Blais en la traitant «d’incompétente». À sa sortie du Salon bleu, Marguerite Blais s’est avouée ébranlée.

«Les députés devraient être un peu plus civilisés en Chambre. Il y a des mots qui nous touchent: on est des êtres humains», a-t-elle rappelé.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet