Art de vivre
20:45 8 août 2012 | mise à jour le: 8 août 2012 à 20:55 temps de lecture: 3 minutes

Le Roccabella: des tours jumelles au centre-ville

Le Roccabella: des tours jumelles au centre-ville
Photo: Collaboration Spéciale

Dans quelques années, les stationnements situés près du Centre Bell devraient laisser place à une multitude de projets immobiliers, redynamisant du coup un secteur du centre-ville qui, après les heures de bureau, tombe à plat.

Avec la Tour Avenue des Canadiens, l’Îlot Overdale et Icône, le Rocabella fait partie du lot. Ce projet de 516 unités devrait donner un tout autre visage à la partie nord du stationnement situé sur le boulevard René-Lévesque Ouest, entre les rues de la Montagne et Drummond.

Sur ce stationnement, dont la Ville de Montréal souhaite cesser l’opération, deux tours jumelles de 37 étages seront érigées. Celles-ci seront reliées par un basilaire de deux étages à vocation commerciale. Au rez-de-chaussée, on devrait retrouver des commerces de services aux résidants du Roccabella et des environs, tels qu’une épicerie fine, une boulangerie, un comptoir de plats pour emporter et un restaurant. Le premier étage, lui, devrait compter des cliniques médicale et dentaire.

«Ce secteur est l’un des derniers du centre-ville qui n’avait pas été développé, souligne Serge Labelle, vice-président finance pour le groupe Roccabella, le promoteur du projet. Cela a été long, car les conditions du marché devaient être réunies. Aujourd’hui, elles le sont.»

Devant l’inquiétude de certaines personnes due à la multiplication des gros projets dans le secteur, où verront le jour 3 000 unités environ, Serge Labelle se fait rassurant.

«La prévente du projet va bon train, dit-il. Il faut rappeler qu’au cours des prochaines années, nous assisterons à un retour important des baby-boomers en ville. Ceux-ci commencent à prendre leur retraite et veulent changer leur mode de vie. La vie de condo devient alors un choix pour plusieurs.»

Le vice-président finances du groupe Roccabella est toutefois conscient que pour se démarquer des projets environnants, il devra proposer un produit bien différent. «On voit beaucoup dans le secteur des projets qui proposent de très grandes et très petites unités, ce qui attire une clientèle sans homogénéité, explique-t-il. Notre projet, lui, proposera seulement deux types d’unités. Une unité d’une chambre à coucher d’environ 750 pi2, et une de deux chambres à coucher de 1 150 pi2.»

Autre particularité du Roccabella : ces unités seront toutes pourvues de grands murs rideaux et d’un grand walk-in. Également, l’édifice sera le seul immeuble du boulevard René- Lévesque et des environs à posséder une entrée cochère pour le confort de ses résidants.

Ceux-ci pourront également profiter d’un gym avec une piscine intérieure. Cette dernière possèdera de grandes fenêtres qui seront ouvertes l’été, permettant aux propriétaires de passer rapidement et facilement de la terrasse commune à l’eau.

La construction de la première tour devrait débuter cet automne en vue d’une livraison des premières unités à l’automne 2015.

C’est situé où?

  • Sur le boulevard René-Lévesque Ouest, au centre-ville
  • Juste devant le Centre Bell
  • À proximité de la station de métro Lucien-L’Allier
  • Près des commerces de la rue Sainte-Catherine

Les prix

  • À partir de 350 000 $ pour une unité d’une chambre. Les places de stationnement intérieur se détaillent de 55 000 $ à 65 000 $.