Art de vivre
03:30 21 août 2019 | mise à jour le: 20 août 2019 à 22:51 temps de lecture: 4 minutes

Trucs pour gérer son budget étudiant

Trucs pour gérer son budget étudiant
Photo: MétroEntretenir un bon rapport avec l'argent dès le début de ses études permet de sortir de l'université moins endetté

On dit souvent que la vie étudiante, «c’est comme la vraie vie, sans les responsabilités». Pourtant, les décisions prises pendant les études auront une incidence sur l’avenir.

Naturellement, cela s’applique également aux décisions financières. Droits de scolarité élevés, petit prêt étudiant, livres et matériel scolaires onéreux… Lorsqu’on est étudiant, on est presque dans tous les cas à court d’argent. Mais il peut en être autrement…

L’épargne, ça se planifie

Avant même d’emménager en résidence ou en appartement, il importe de bien considérer la situation: voulez-vous vraiment rembourser des prêts étudiants toute votre vie? Y a-t-il de bonnes écoles dans votre région? Vous croyez peut-être que ça vaut la peine de payer plus pour aller à l’école de vos rêves, mais en réalité, vous avez de meilleures chances de commencer votre carrière du bon pied si vous ne ployez pas sous une dette de plusieurs milliers de dollars pendant des années.

À propos des prêts étudiants, si vous devez en contracter un, il est important de bien vous informer sur les détails avant. Au Canada, l’étudiant moyen termine ses études avec une dette de 26 000 $. À cela s’ajoutent des taux d’intérêt et un maigre salaire de début de carrière. La situation peut alors échapper à votre contrôle. Il est donc prudent d’emprunter selon ce que vous prévoyez gagner durant votre première année de travail.

La course à la bourse

En plus des bourses offertes par le gouvernement, il est possible de soumettre sa candidature pour être éligible à des bourses provenant de différents organismes, les bourses pour athlètes ou pour étudiants émérites par exemple. Ces bourses ne couvriront probablement pas la totalité de vos droits de scolarité, mais elles pourront vous éviter de contracter un prêt étudiant.

Au travail!

Les universités réservent habituellement aux étudiants un certain nombre d’emplois – sur le campus ou en dehors – qui sont assez flexibles pour bien s’intégrer à un horaire chargé. D’autres types d’emplois étudiants – gardiennage, tutorat, barista – peuvent également être de bonnes options. Si vous commencez à travailler avant d’entreprendre vos cours, vous aurez déjà un bon coussin sur lequel vous endormir pendant votre premier cours de philo 101.

Le bon vieux nid familial

Pensez à toutes les dépenses dont vous n’aurez pas à vous soucier si vous restez à la maison: loyer, nourriture, téléphone, frais d’électricité, lavage… bref, les dépenses qui gobent une bonne partie des revenus mensuels des individus. Il est vrai qu’en effectuant ce choix, l’étudiant ne profite pas de l’expérience de vie sur le campus, mais en relativisant la situation, on se rend compte que ces expériences impliquent souvent de vivre dans un endroit confiné ou avec de parfaits inconnus.

Un bon rapport avec l’argent

Afin de s’assurer d’un avenir financier qui repose sur des bases solides, il est important d’adopter de saines habitudes financières, comme effectuer le suivi de ses dépenses, dès le début des études postsecondaires. Prévoir ses dépenses mensuelles pendant les études permet de repérer celles qui sont nécessaires et celles qui peuvent être réduites.

Les meilleures façons d’épargner pendant ses études

1.Profiter des rabais étudiants
La carte étudiante donne accès à une foule de rabais: au cinéma, dans les magasins, sur les titres de transport, au gym de l’université, etc. Ces rabais sont un avantage précieux pendant la durée des études.

2.Choisir les marques génériques
Les produits de marques génériques, qu’il s’agisse de nourriture, de médicaments ou de produits nettoyants, coûtent beaucoup moins cher.

3.Apprendre à cuisiner
Apprendre les bases de la cuisine – cuire un œuf, ou des légumes, apprêter les nouilles ramen, etc. – est le meilleur moyen d’éviter le restaurant.

4.Se procurer une tasse isotherme
Au lieu d’acheter chaque jour un latté à la facture salée, vaut mieux faire son propre café à emporter.

5.Maîtriser l’art du magasinage d’occasion
Faire le tour des magasins à rabais locaux (Armée du Salut, Village des Valeurs) pour trouver de bonnes aubaines sur les livres, les vêtements, les souliers et la décoration réduit considérablement la facture.

Cet article a été fourni par Wealthsimple.

Articles similaires