Art de vivre

Enfin, une jaquette d’hôpital qui couvre les fesses!

Enfin, une jaquette d’hôpital qui couvre les fesses!
Photo: iStockLes jaquettes d'hôpital traditionnelles ne permettent pas de préserver la pudeur des patients.

Si le temps d’attente dans les urgences demeure toujours aussi long, certains patients pourront à tout le moins prendre leur mal en patience avec pudeur grâce à une nouvelle jaquette d’hôpital qui couvrira les fesses.

La Buanderie centrale de Montréal inc.(BCM), un organisme sans but lucratif qui s’occupe du lavage de la lingerie de plusieurs établissements de santé à Montréal, a créé une jaquette qui s’attache à l’avant avec des boutons pression et qui couvre les fesses.

Cette nouvelle jaquette sera testée dans le cadre d’un projet pilote pour une période de 4 à 6 mois, alors que 12 000 nouvelles jaquettes seront en circulation dans plusieurs hôpitaux et CHSLD de Montréal, dès le 17 septembre. Mais cette fois-ci sera-t-elle la bonne?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fin de la jaquette traditionnelle a déjà été annoncée sans se concrétiser et des étudiants se sont penchés à plusieurs reprises sur la question de la dignité des patients pour tenter de trouver des solutions innovantes.

La nouvelle jaquette de BCM est ajustable selon la morphologie du patient et elle est plus longue, pour respecter la diversité des corps.

Composée d’un tissu doux à base de micro-fibres de polyester à 100%, la jaquette n’absorbe pas l’humidité.

Plus résistante, elle a une durée de vie de plus de 100 lavages, une différence majeure si on la compare à la jaquette actuelle, qui doit souvent être recyclée après 30 à 40 lavages.

Le développement du produit a duré 4 ans.