Art de vivre
15:34 20 février 2013 | mise à jour le: 20 février 2013 à 15:34 temps de lecture: 4 minutes

Le Drummond : le plus petit des grands projets du centre-ville

Le Drummond : le plus petit des grands projets du centre-ville
Photo: collaboration spéciale

Devant la horde de projets de tours à condos qui prennent présentement d’assaut le centre-ville de Montréal, le promoteur immobilier Samcon a décidé de se distinguer en proposant un produit plus petit que ses voisins.

Alors que ses compétiteurs tentent d’offrir des tours toujours plus hautes les unes que les autres – souvent de plus de 40 étages –, Samcon a choisi, avec le Drummond, de construire deux tours de 23 et de 21 étages.

«Autour du terrain où le projet sera construit, l’espace est très dégagé, donc nous ne sommes pas obligés d’avoir des tours de 40 étages pour proposer de belles vues sur la ville, le fleuve et la montagne, explique Sam Scalia, président de Samcon. De plus, au lieu d’offrir 400 unités par tour, on présente 190 et 160 unités; ça fait pas mal moins de monde! Le Drummond est par ailleurs situé à quelques minutes de marche de la rue Sainte-Catherine, et les résidents n’ont pas besoin de traverser de rue pour y accéder. En étant situé sur une rue comme Drummond, qui est moins passante que René-Lévesque, par exemple, on offre également aux résidents un sentiment de tranquillité qui nous distingue des autres projets.»

Pour Samcom, le Drummond n’en demeure pas moins un projet ambitieux par son nombre d’unités ; 350 en tout, mais aussi par son architecture innovatrice. Les deux tours, imaginées par la firme MMB Architectes (Groupe IBI), s’élanceront à partir d’une base commune de trois étages abritant des commerces et des bureaux. Elles seront quasiment entièrement constituées de murs rideaux et seront ornées de céramique italienne; un matériau noble et très performant utilisé pour la première fois au Québec pour ce type de bâtiment.

«Ce produit européen, qui ressemble à des tuiles de porcelaine remplace le béton. C’est beau, léger et résistant. J’ai découvert ce produit lors de récents voyages à Londres et à Paris. J’ai également visité l’usine en Italie. L’utilisation de ce matériel comme revêtement est une nouvelle tendance qu’on peut déjà apercevoir à Toronto, mais qu’on verra pour la première fois à Montréal», souligne le président de Samcon.

Le Drummond proposera des unités d’une et de deux chambres à coucher aux superficies allant de 440 à 845 p2. Toutes les unités possèderont un balcon, excepté un studio par étage.

Un chalet urbain, avec foyer, cuisine et table de billard sera aménagé sur le toit, qui possèdera également une grande terrasse, ainsi qu’une piscine extérieure à l’eau salée et chauffée. On retrouvera, également sur le toit, une salle d’entraînement avec vue sur le centre-ville.

«Acheter un condo neuf au centre-ville est un des meilleurs investissements à long terme qui soit, croit Sam Scalia. L’unité va prendre de la valeur avec le temps, surtout que les condos d’aujourd’hui sont beaucoup plus performants qu’avant, avec une insonorisation et une isolation accrues. Il est possible de mettre sa touche personnelle dans un condo neuf, choisir les couleurs des comptoirs, de la céramique. En vérité, s’acheter un condo neuf, c’est un peu s’acheter une nouvelle vie, et cela est très excitant!»

C’est situé où?

  • Sur la rue Drummond, entre la rue Sainte-Catherine et le boulevard René-Lévesque O.
  • À quelques minutes des stations de métro Peel et Bonaventure
  • Près des boutiques et restaurants du centre-ville
  • À proximité du Centre Bell et du Musée des beaux-arts

Les prix

  • À partir 217 500 $ pour une unité de 440 p2. Les espaces de stationnement intérieur se détaillent à 50 000 $ chacune.

Le Drummond Nuit

Le projet permettra de bâtir deux tours de 21 et de 23 étages, respectivement.