Art de vivre
08:43 8 janvier 2021 | mise à jour le: 8 janvier 2021 à 09:01 temps de lecture: 5 minutes

Manger moins de viande, LA résolution alimentaire en 2021

Manger moins de viande, LA résolution alimentaire en 2021
Photo: Collaboration spéciale/Laura G. DiazDe nombreux restaurants végétaliens proposent de délicieux menus «pour emporter».

Cette année, les Montréalais souhaitent consommer moins, et ce, dans toutes les sphères de leur vie. Manger moins de viande fait donc partie des objectifs de plusieurs. Afin d’effectuer ce changement avec facilité, des restaurants végétaliens proposent de délicieux menus «pour emporter». Métro a dressé la liste des meilleurs de l’île!


Sushi Komomo

Spécialisée en sushis végétaliens et en cuisine japonaise, Sushi Momo fait l’unanimité auprès des Montréalais : on l’adore! Fondé en 2014 par le chef d’origine mexicaine Christian Manuel Ventura Alatorre, Sushi Momo se réinvente et propose Sushi Komomo, un comptoir «pour emporter» situé juste à côté. Le menu affiche les délicieux sushis de la Maison, mais il a été quelque peu révisé en raison de la COVID-19. Chaque mois, le chef, qui a fait ses classes dans un restaurant japonais à son arrivée à Montréal, propose un repas spécial pour deux personnes à bon prix. Il comprend toujours une grande quantité de sushi, des edamames, des soupes, des salades ou des nouilles et un dessert de son inspiration. Un repas qui a de quoi épater les plus «végano-sceptiques»!

3603, rue Saint-Denis

Casa Kaizen

Le chef Christian Manuel Ventura Alatorre est revenu à la charge cet été en ouvrant avec son amie Brizeira Pulido le restaurant de tapas à base de plantes Casa Kaizen. Celui-ci présente une cuisine végétalienne fusion japonaise-mexicaine. Le restaurant propose, entre autres, une variété de tacos généreusement garnis d’ingrédients alléchants et originaux, une soupe aztèque réconfortante, un «calmar» croustillant, un «poulet» frit Kaizen à base de champignons, des poppers de jalapeno et des nachos «gyozas». Puisqu’un festin mexicain n’est pas complet sans breuvage, le menu inclut également une sélection unique de bières, de sakés, de vins mousseux, de sodas et de bières non alcoolisées.

Une assiette contenant trois tacos végétalien posée sur une table

16 avenue des Pins Est

Nopalito

Afin de bien boucler la boucle, Métro vous suggère d’essayer la cuisine du nouveau restaurant du chef Christian Manuel Ventura Alatorre et de son ami Brizeira Pulido: le Nopalito. Revenant vers une cuisine plus mexicaine, et dans un style cuisine de rue, l’endroit, ouvert en novembre, propose un monoproduit: des tortas. Ce sandwich traditionnel mexicain est fait d’un pain plat et garni de savoureuses préparations des chefs. Vous succomberez pour la Sonora, remplie de champignons pleurotes et enoki, de haricots noirs refrits, d’avocat, de fauxmage à base de noix de coco, de Mayo de poblano et de laitue. Ou encore pour la «Al Pasto», faite de champignons pleurotes marinés au anchiote, d’oignons rouges, de mayo, de fauxmage fumé et d’ananas.

3723-A, boulevard Saint-Laurent

Radis

Plus rare, la cuisine italienne végétalienne est fièrement représentée à Montréal par le convivial restaurant Radis. Ouvert au printemps 2019 par le couple formé d’Ève-Marie Gobeil Beaucage (chef) et de Dominic Saint-Pierre, l’endroit se veut une ode à l’Italie. Les pâtes et la focaccia sont faites maison ainsi que l’ensemble des fauxmages, qui ont la réputation d’être confondants. À cet effet, la mozzarella végane est présente dans la quasi-totalité des pizzas et des calzones en plus d’avoir le premier rôle dans l’entrée de mozzarella, tomates sur vigne, basilic et focaccia. En ce temps de COVID, les propriétaires se sont adaptés en offrant aussi des boîtes-repas pour deux personnes à 60$.

361, rue Bernard Ouest

Umami Ramen

Les amateurs de ramens ont pris d’assaut la ville il y a quelques années et on comprend pourquoi lorsqu’on se retrouve face à un gros bol rempli de bouillon fumant et de garnitures toutes plus savoureuses les unes que les autres. Lorsque le restaurant Umami a ouvert ses portes dans le Mile-Ex à l’été 2019, lesdits amateurs ont pu se régaler de ramens, de tsukemens (nouilles froides servies avec un bouillon sur le coté), de salade wakamé et de tofu soyeux, le tout conçu entièrement de végétaux. Le soir, l’endroit se transforme en izakaya où l’on peut déguster gyoza, edamames, karaage, okonomiyaki et autres délices à partager. La particularité du Umami? En plus de faire son tofu, ses sauces et ses fermentations maison, le chef réalise aussi ses nouilles lui-même grâce à une machine importée du Japon. Un délice!

6660, rue Clark

Bistro Tendresse

Ce charmant petit bistro végétalien a ouvert ses portes au cœur du Village en 2019. Les propriétaires Marc-Antoine Coulombe, Isabelle Corriveau et Catherine St-Cyr, qui possèdent aussi le Bar Renard, souhaitaient en faire un endroit où il fait bon manger et boire de 10 heures le matin à très tard dans la soirée – une denrée assez rare à Montréal! On trouve au menu des plats réconfortants et toujours bien exécutés tels que le burger butternut qui se compose d’une galette de courge et d’avoine, d’oignons caramélisés, de poireaux sautés, d’un pain brioché, de mayo épicée, le tout servi avec des frites. Ou encore le risotto aux carottes laquées au sirop d’érable et aux asperges grillées, garni de noix de Grenoble et arrosé d’huile de truffe. De plus, la carte des vins présente de belles bouteilles audacieuses à joindre à sa commande.

1259, rue Sainte-Catherine Est

Articles similaires

03:19 26 septembre 2019 | mise à jour le: 25 septembre 2019 à 21:28 temps de lecture: 3 minutes
Des sushis sans poisson