Visitez Montréal
11:20 20 août 2020 | mise à jour le: 20 août 2020 à 11:20 temps de lecture: 4 minutes

Des trajets en vélo pour s’évader

Des trajets en vélo pour s’évader
Photo: Félix Lacerte-Gauthier/Métro MédiaLa piste cyclable du boulevard Gouin

Avec l’arrivée du beau temps, quoi de mieux que d’utiliser le vélo pour se déplacer. Que ce soit à l’occasion d’une randonnée, ou pour utiliser un mode de déplacement alternatif, l’Est de Montréal regorge de pistes cyclables facilitant le transit. Nous proposons ici quatre trajets particulièrement intéressants. Pour l’exercice, seulement les pistes séparées physiquement de la rue ont été retenues.

Notre-Dame

Malgré sa proximité avec la rue Notre-Dame, la piste reste sous le couvert de la végétation.

Débutant à Pointe-Aux-Trembles, le trajet longe la rue Notre-Dame, traversant de nombreux territoires, pour se rendre jusqu’au centre-ville, bifurquant pour se fondre dans la piste de Maisonneuve une fois arrivé à Berri.

D’un point de vue pratique, il s’agit de l’option la plus facile pour délaisser la voiture afin de se rendre au travail, ou simplement pour visiter le centre-ville.

Cependant, la piste a aussi ses mérites pour l’agréabilité de son trajet. Longeant le fleuve, la route se cache sous les arbres à partir de la rue Sainte-Catherine, ne rejoignant la rue Notre-Dame qu’aux intersections, avant de replonger sous le couvert de la végétation.

Parmi les attraits notables, on compte le port de Montréal et le Centre Nutrilait, le centre d’entraînement du club de soccer l’Impact, qui était autrefois une caserne de pompiers.

Christophe-Colomb

La piste sur l’avenue Christophe-Colomb.

La piste s’y retrouve presque par défaut, alors qu’il s’agit de la seule dans l’Est de Montréal traversant le territoire sur un axe nord-sud. Elle permet ainsi de rallier les autres routes précédemment mentionnées. Cela est d’autant plus notable que la piste permet de traverser sécuritairement les deux principaux obstacles que sont l’autoroute Métropolitaine et deux voies ferrées.

Outre son aspect névralgique, le trajet n’en reste pas moins agréable, surtout une fois arrivé au nord du boulevard Métropolitain, dans le quartier Villeray, alors que les côtés de la voie deviennent bordés d’arbres, offrant une expédition sereine.

De plus, la piste permet d’atteindre le cœur de la Promenade Fleury, avec ses nombreux commerces originaux, et plus au sud, l’avenue du Mont-Royal, après un détour par la rue Boyer.

Rachel

La piste cyclable de la rue Rachel.

Celle-ci travers trois des plus grands parcs de l’île. La piste débute par une boucle au parc Maisonneuve, avant de poursuivre vers l’ouest, traversant le parc Lafontaine avant de se terminer au pied du Mont Royal. La montée de celui-ci constitue également une belle expérience pour ceux n’ayant pas peur des défis.

Son point de départ à l’est voisine le Parc Olympique et le complexe muséal en sciences naturelles d’Espace pour la vie, deux importants sites touristiques.

Parmi les autres attraits notables, la piste traverse le secteur Angus. De nombreuses usines en brique, datant du début du XXe siècle sont encore debout, abritant maintenant plusieurs commerces et restaurants. L’ancienne caserne de pompiers, datant de 1907,  vaut particulièrement le coup d’œil.

Gouin

La piste cyclable du boulevard Gouin longe la rivière des Prairies.

La piste commence au parc-nature de la Pointe-aux-Prairies et se poursuit tout au nord de la ville jusque dans Cartierville, peu avant le parc-nature du Bois-de-Saraguay.

En plus d’être le principal axe pour les arrondissements du nord, la piste longe la rivière des Prairies. Elle compte plusieurs haltes dans des parcs situés à ses abords qui en permettent l’observation. D’un point de vue touristique, elle offre une agréable balade riveraine.

La piste traverse de nombreux parcs et espaces verts, dont trois parcs-natures (le troisième étant celui de l’Île-de-la-Visitation). Une halte au parc Aimé-Léonard peut aussi être une belle occasion de découvrir la rivière.

Quelques monuments historiques et lieux patrimoniaux sont également disséminés le long du parcours, notamment le musée du Sault-au-Récollet et la maison Brignon-dit-Lapierre.

Articles similaires