Carrières

Cinq erreurs à ne pas faire pour garder son emploi

Cinq erreurs à ne pas faire pour garder son emploi
Photo: iStockPour garder son emploi, mieux vaut éviter certains faux pas!

Il suffit parfois d’une simple erreur de jugement pour perdre son emploi. Les cinq histoires insolites suivantes circulent sur la Toile et auraient apparemment mené à des congédiements.

Bien que la véracité de ces histoires soit impossible à vérifier, toutes sont drôles à lire!

Mentir sur la mort d’un proche

Si vous avez besoin de quelques jours de congé, surtout, n’inventez pas la mort d’un proche ! Un employé américain aurait annoncé, par un beau lundi matin, que son père était décédé pendant le week-end et que les funérailles auraient lieu le mercredi. Sa patronne, pleine de compassion, lui aurait répondu de prendre tout le temps dont il avait besoin pour se remettre de cette immense perte. Le mercredi en question, le père, bien vivant, se serait présenté au bureau de son fils avec son lunch, oublié sur le comptoir… Disons que fiston est resté très, très longtemps «en congé» par la suite.

Uriner sur une voiture

La voiture sortait de l’usine. Stationnée, elle attendait sagement son nouveau propriétaire. Un employé de l’endroit, pour sa part, avait une envie pressante et aurait décidé de se servir de la voiture comme d’un urinoir. Malheureusement pour lui, le directeur de l’usine serait arrivé au même moment, prenant l’employé en flagrant délit. Ce dernier aurait été licencié sur-le-champ. La morale de cette histoire? Retenez-vous !

Regarder du contenu pornographique

Certaines envies (ou dépendances) sont plus fortes que d’autres. Il peut donc être tentant, pour toutes sortes de bonnes ou de mauvaises raisons, de regarder de la pornographie au bureau. Évidemment, c’est une idée déplorable, puisque la plupart des employeurs peuvent vérifier à tout moment les ordinateurs de leur personnel. Sans parler du fait que cela nuit à la productivité ! Ainsi, pour avoir navigué sur des sites pornographiques à maintes reprises, un salarié français se serait fait dire de retourner à la maison… et d’y rester.

Si vous désirez un congé ou sentez de la frustration au travail, parlez-en avec votre patron plutôt que de poser des gestes que vous regretterez plus tard. 

Prendre des pauses de trois heures

À son premier jour de travail, un jeune employé serait parti en pause… pendant trois heures ! À son retour, son employeur lui aurait demandé où il était. Le jeune homme aurait alors répondu être allé rejoindre des amis pour déjeuner et aurait prétexté ne pas connaître le règlement de l’entreprise qui lui interdisait d’agir ainsi. Son patron aurait passé l’éponge, mais lui aurait spécifié de ne plus recommencer. Eh bien, croyez-le ou non, le jeune homme aurait répété l’expérience dès le lendemain, comme si de rien n’était, puis aurait été renvoyé illico.

Se défouler sur les réseaux sociaux

Qui n’a jamais été tenté, après une (trop) longue journée au bureau, d’utiliser les réseaux sociaux pour chialer contre son emploi, son patron ou son entreprise ? Si cette envie vous prend, mieux vaut vous retenir! Aux États-Unis, un programmeur aurait perdu son emploi quand ses collègues auraient découvert qu’il publiait constamment sur Twitter des pensées comme les suivantes: «Mon boulot est nul parce que la compagnie pour laquelle je travaille est nulle.»

Maintenant que ces histoires vous ont fait rire, assurez-vous de ne pas les vivre !