Culture

Par la bouche de ses canons

L’automne en déprime plusieurs. Les journées raccourcissent, les températures chutent, les feuilles tombent, l’hiver approche…

Dur, dur d’éviter le cafard de novembre.

Côté cinématographique, par contre, la saison morte ne porte pas bien son nom.

Après avoir étourdi le box-office à coup de gros blockbusters durant l’été (Iron Man, The Dark Knight, Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull), Hollywood passe aux choses sérieuses et nous propose une série de drames musclés qui feront sûrement bonne figure dans les différentes cérémonies de remise de trophées au printemps.

Pendant des années, les grands studios attendaient décembre pour lancer leurs plus gros canons, les longs métrages susceptibles de faire main basse sur les récompenses en tout genre.

L’histoire récente nous révèle que cette habitude est peut-être sur le point de disparaître.

En effet, les deux derniers lauréats de l’Oscar du Meilleur film (The Departed et No Country for Old Men) ont pris l’affiche au cours des mois de septembre, d’octobre et de novembre, bien avant la date butoir du 1er janvier.

Au Québec, après un été plutôt décevant pour la plupart des productions maison (à l’exception de Cruising Bar 2, qui a réalisé plus de 3,4 M$ de recettes), on espère pouvoir se rattraper avec quelques nouveautés qui piquent déjà notre curiosité.

L’industrie mise sur la popularité de Fred Pellerin, de Luc Picard et de Claude Meunier pour nous faire oublier les échecs cuisants (mais pas nécessairement mérités) du Cas Roberge, du Piège américain et d’Un été sans point ni coup sûr.

Métro vous présente les Å“uvres à surveiller au cours des semaines à venir.

 

Body of Lies
10 septembre

Réalisé par Ridley Scott
Mettant en vedette Leonardo DiCaprio, Russell Crowe, Mark Strong, Golshifteh Farahani

C’est quoi? Ancien journaliste blessé pendant la guerre en Irak, Roger Ferris est recruté par la CIA pour traquer un terroriste basé en Jordanie.

Pourquoi se meurt-on d’impatience?
Après Gladiator (2000), A Good Year (2006) et American Gangster (2007), Body of Lies marque la quatrième collaboration entre le cinéaste Ridley Scott et l’acteur Russell Crowe.

Vicky Cristina Barcelona
19 septembre

Réalisé par Woody Allen
Mettant en vedette Javier Bardem, Scarlett Johansson, Penélope Cruz

C’est quoi? À Barcelone, un peintre entretient une
relation avec deux touristes américaines, ce qui attise la jalousie de son ex-compagne.

Pourquoi se meurt-on d’impatience?
Après les échecs critique et populaire de Cassandra’s Dream et de
Scoop, Woody Allen saura-t-il rallumer notre flamme avec cette torride
comédie? En mai dernier, au Festival de Cannes, on ne parlait que du
fameux ménage à trois Scarlett Johansson, Penélope Cruz et Javier
Bardem…

 
C’est pas moi, je le jure!   
26 septembre
 
Réalisé par Philippe Falardeau
Mettant en vedette Suzanne Clément, Daniel Brière, Antoine L’Écuyer

C’est quoi? Quand sa mère décide de quitter la famille pour aller refaire sa vie en Grèce, le petit Léon fait tout pour
sublimer la douleur.

Pourquoi se meurt-on d’impatience? C’est le premier film de Philippe Falardeau depuis le très bon Congorama, qui s’est mérité le Jutra du Meilleur film en 2007.


Eagle Eye
26 septembre

Réalisé par D.J. Caruso
Mettant en vedette Shia LaBeouf, Michelle Monaghan, Rosario Dawson, Billy Bob Thornton

C’est quoi? Deux étrangers sont plongés dans une course folle contre le temps à la suite d’un coup de fil d’une femme qu’ils n’ont jamais rencontrée.

pourquoi se meurt-on d’impatience? Après l’énorme succès d’Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull cet été, Shia LaBeouf réussira-t-il à confirmer son statut de star montante? Et surtout, saura-t-il nous faire oublier sa dernière arrestation pour conduite en état d’ébriété?

Nights in Rodanthe
26 septembre

Réalisé par George C. Wolfe
Mettant en vedette Richard Gere, Diane Lane, Scott Glenn, Christopher Meloni

C’est quoi? Deux étrangers en pleine crise existentielle vivent un week-end des plus romantiques dans une petite auberge au bord de la mer. Leur brève rencontre changera leur vie à jamais.

Pourquoi se meurt-on d’impatience? Six ans après le sensuel Unfaithful (Infidèle), Richard Gere et Diane Lane se retrouvent au grand écran dans une romance qui plaira sûrement aux amateurs du genre.

The Duchess
26 septembre

Réalisé par Saul Dibb
Mettant en vedette Keira Knightley, Ralph Fiennes, Hayley Atwell

C’est quoi? Portrait de Georgiana, duchesse du Devonshire, une femme adulée par l’Angleterre à la fin du 18e siècle.

Pourquoi se meurt-on d’impatience? Keira Knightley persiste et signe. Après King Arthur, Pride and Prejudice, Silk et Atonement, l’actrice continue de jouer dans des films d’époque… cette fois, en incarnant une ancêtre de Lady Diana!

Appaloosa
3 octobre

Réalisé par Ed Harris
Mettant en vedette Viggo Mortensen, Ed Harris, Renée Zellweger, Jeremy Irons

C’est quoi? Deux tueurs à gages reçoivent le mandat de mettre de l’ordre dans une petite ville du Nouveau-Mexique.

Pourquoi se meurt-on d’impatience? Première incursion d’Ed Harris derrière la caméra depuis l’excellent Pollock en 2000, ce western promet de l’action et de l’amour.

Changeling
24 octobre

Réalisé par Clint Eastwood
Mettant en vedette Angelina Jolie, John Malkovich

C’est quoi? Une mère à qui l’on a ramené son fils disparu soupçonne ce dernier de ne pas être le sien.

Pourquoi se meurt-on d’impatience?
D’ordinaire très sévère, la critique française s’est montrée dithyrambique envers la nouvelle Å“uvre de Clint Eastwood au dernier Festival de Cannes.

Zack and Miri Make a Porno
31 octobre

Réalisé par Kevin Smitt
Mettant en vedette Elizabeth Banks, Seth Rogen

C’est quoi? Deux amis décident de faire un peu d’argent en réalisant leur propre film pour adulte.

Pourquoi se meurt-on d’impatience?

Seth Rogen, le nouveau roi de la comédie grand public fait équipe avec Kevin Smith, l’ex-roi de la comédie indépendante résultat promet d’être explosif et vulgaire à souhait!

Quantum of Solace
14 novembre

Réalisé par Marc Forster
Mettant en vedette Daniel Craig, Mathieu Amalric, Olga Kurylenko

C’est quoi? L’agent 007 se retrouve aux prises avec une organisation criminelle dirigée par un homme d’affaires extrêmement rusé déterminé à faire main basse sur les ressources naturelles du globe terrestre.

Pourquoi se meurt-on d’impatience? Trois mots : Bond, James Bond.

Babine
28 novembre

Réalisé par Luc Picard
Mettant en vedette Vincent-Guillaume Otis, Luc Picard, Alexis Martin, Isabel Richer, Julien Poulin, Marie-Chantal Perron

Cest quoi? C’est l’histoire de Babine et celle des gens de son village, tous plus colorés les uns que les autres.

Pourquoi se meurt-on d’impatience? Babine est l’univers de Fred Pellerin en images. Le monde du populaire conteur sera-t-il aussi magique au grand écran?

Australia
14 novembre

Réalisé par Baz Luhrmann
Mettant en vedette Hugh Jackman, Nicole Kidman, David Wenham

C’est quoi? L’extraordinaire périple, à travers les paysages grandioses et sauvages de l’Australie des années 1930, de deux êtres que tout oppose : une aristocrate anglaise froide et hautaine et l’homme qu’elle engage malgré elle pour l’aider à
parcourir le pays.

Pourquoi se meurt-on d’impatience?
Le grand retour de Baz Luhrmann, qui s’est fait plutôt discret depuis l’extravagante comédie musicale Moulin Rouge en 2001. Le cinéaste nous promet un mélange de romance, de drame, d’aventure et, bien entendu, de spectacle!

Articles récents du même sujet