Culture
17:15 14 juillet 2020 | mise à jour le: 14 juillet 2020 à 17:08 temps de lecture: 2 minutes

Les RIDM auront lieu en salles et sur le web

Les RIDM auront lieu en salles et sur le web
Photo: Archives Métro

À l’instar du Festival du nouveau cinéma (FNC), les 23e Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) auront bien lieu cet automne dans une version hybride en salles et sur le web, ont annoncé mardi ses organisateurs.

L’événement aura lieu sur trois semaines cette année, du 12 novembre au 2 décembre.

«Le déploiement du festival sur trois semaines assurera des possibilités d’événements physiques moins concentrés, permettant aussi au public de profiter du festival sur une plus longue durée», explique le communiqué envoyé aux médias.

La programmation sera divisée en trois blocs de sept jours selon des sections thématiques.

Le volet web devrait aussi permettre de rallier un public plus large, croit la direction du festival.

«À travers la conception de ce premier volet en ligne, nous espérons pouvoir encore mieux servir les cinéastes et leurs films grâce à une meilleure prise en compte des technologies numériques pour les années à venir», a mentionné par communiqué Sofia Laroussi, directrice générale de l’événement.

Toujours un lieu de rencontre

Cette dernière assure que les RIDM resteront demeureront tout de même des lieux de rencontres importants entre les documentaristes et le public.

«La présentation d’oeuvres cinématographiques en salle demeure plus que jamais la raison d’être et la passion qui guide l’équipe des RIDM», a déclaré Sofia Laroussi.

Des tables rondes en ligne, des baladodiffusions et des capsules vidéos permettront de conserver un lien entre les cinéastes et l’auditoire.

La programmation sera entièrement dévoilée le 21 octobre prochain.

Articles similaires