Culture
16:58 24 août 2020 | mise à jour le: 24 août 2020 à 16:58 temps de lecture: 4 minutes

Radio-Canada Info: une rentrée sous le signe de la COVID-19

Radio-Canada Info: une rentrée sous le signe de la COVID-19
Photo: Archives Métro

Le cycle de nouvelles relié à la pandémie de COVID-19 a beau ralentir, le coronavirus sera encore au centre de la programmation du secteur Information de Radio-Canada, qui a dévoilé sa programmation lundi.

Le virus sera évidemment au coeur des préoccupations des journalistes de la société d’État, mais aussi des émissions d’affaires publiques comme Découverte ou La semaine verte.

Le magazine scientifique animé par Charles Tisseyre a notamment eu accès aux coulisses de l’Hôpital général juif, l’un des centres de lutte au coronavirus dans la région montréalaise.

La direction de Radio-Canada compte bâtir sur l’expérience acquise lors des derniers mois, qui ont été marqués par un intérêt renouvelé du public pour les émissions d’information.

«C’est incroyable de constater que pendant la pandémie, les citoyens se sont tournés vers les médias d’information et le service public», a souligné Luce Julien, directrice générale de l’information de Radio-Canada.

«L’expérience a été riche pour les citoyens, mais aussi pour nos animateurs, et pas seulement ceux du quotidien. Ils se sont sentis utiles comme jamais. S’il y a une leçon à apprendre de tout ça, c’est de rester près du public et de répondre à ses besoins.»

«La télé est encore un lieu de rassemblement et un lieu d’émotion», a renchéri  Paule Genest, première directrice d’ ICI RDI.

Journalisme à distance

La pandémie a aussi des impacts sur les employés du diffuseur public, qui, pour la majorité, travaillent encore à distance. Un retour au bureau n’est pas à l’ordre du jour avant janvier 2021 pour la plupart.

«L’objectif est de protéger au maximum le service d’information, a commenté Luce Julien. Nous sommes un diffuseur national et un service public, pour nous c’est fondamental de continuer à opérer. On a été chanceux, on a eu peu de [cas de] COVID, et on souhaite que ça reste comme ça.»

Mme Julien assure toutefois que ses équipes vont continuer à opérer sur le terrain, en toute sécurité, comme elles l’ont fait depuis le début de la crise.

«Il est très important de rester sur le terrain et d’aller à la rencontre des gens. C’est comme ça qu’on reste critique et qu’on informe bien le public. C’est fondamental pour nous» -Luce Julien, directrice générale de l’information de Radio-Canada

De plus, la question du télétravail se pose au moment où s’amorce le déménagement vers la nouvelle Maison de Radio-Canada. Ce départ ne devrait pas toutefois compliquer davantage les opérations du diffuseur, assure Luce Julien.

«Le déménagement se fait par étape. Qu’une émission soit diffusée du Centre de l’information (CDI) ou de la nouvelle Maison, ça ne change rien. Les gens de l’équipe restent en télétravail.»

Nouveautés

Que ce soit à ICI Télé ou à RDI, la grille horaire de l’info reste essentiellement la même.

Parmi les nouveautés à l’antenne, notons Zone économie, une émission d’une heure animée par Gérald Filion et Andrée-Anne St-Arnaud, qui vient remplacer RDI Économie.

Mordus de politique fera également son entrée à RDI dans le créneau qu’occupait le défunt Club des Ex.  Les panélistes seront l’ancienne députée du NPD Françoise Boivin, l’ex-chef du Parti québécois Jean-François Lisée, l’ancien ministre libéral Pierre Moreau et l’ex-directeur des communications de Stephen Harper, Dimitri Soudas.

Radio-Canada soulignera également cette année 50e saison de La semaine verte, émission consacrée à l’agriculture, la pêche et la foresterie.

Articles similaires