Culture
13:48 14 septembre 2020 | mise à jour le: 15 septembre 2020 à 12:50 temps de lecture: 4 minutes

«Unlock Her Potential»: un programme de parrainage pour les femmes racisées aux États-Unis

«Unlock Her Potential»: un programme de parrainage pour les femmes racisées aux États-Unis
Photo: Dia Dipasupil/Getty Images for AudibleSophia Chang, l'ancienne manager du groupe Wu-Tang Clanlance «Unlock Her Potential».

Combattre le racisme systémique et le patriarcat, c’est le combat que mène Sophia Chang, l’ancienne manager du groupe Wu-Tang Clan. La femme engagée lance «Unlock Her Potential», son programme de parrainage gratuit destiné aux femmes de couleur aux États-Unis. Le but? Les aider à réaliser leurs projets dans différents domaines à travers douze sessions d’une heure pendant un an. Les candidatures sont d’ores et déjà ouvertes.

Alors que le mouvement solidaire Black Lives Matter est encore au coeur de l’actualité, la scénariste et autrice Sophia Chang a décidé de lancer un programme de parrainage pour aider les femmes de couleur de tout âge. Le projet baptisé «Unlock Her Potential» permettra à des femmes de couleur de plus de 18 ans d’obtenir de l’aide de parrains ou marraines dans différents domaines: télévision, cinéma, musique, science, art, gastronomie, en droits des victimes, en mode et même en finance.

«J’ai reçu un email récemment de quelqu’un qui était dans la cinquantaine. Elle m’a dit “Je suis dans la cinquantaine. Puis-je être parrainée?” Et j’ai dit “Absolument” Ce n’est pas uniquement pour les jeunes femmes de couleur. C’est pour toutes les femmes de couleur qui veulent avoir des conseils professionnels, qui pensent qu’elles pourront bénéficier de quelqu’un qui a plus d’expérience et de sagesse qu’elles dans un domaine particulier.», a confié Sophia Chang à Variety.

Jim Jarmusch en parrain dans «Unlock Her Potential»

Ce programme gratuit est disponible pour le moment uniquement aux États-Unis. Les candidates retenues pourront bénéficier d’une séance d’une heure par mois pendant un an soit douze heures de séance. L’organisation «Unlock Her Potential» n’a pas précisé si ces sessions seront uniquement organisées en ligne et si le programme aura pour vocation d’être adapté au niveau mondial.

Les intéressées peuvent déposer leur candidature dès à présent, et ce jusqu’au lundi 5 octobre prochain avant minuit, heure du Pacifique, sur le site du programme. Elles devront alors choisir leur mentor parmi les professionnels disponibles ainsi que leur discipline. C’est après l’étude de leur dossier par l’équipe de Sophia Chang que les mentors pourront choisir avec qui ils souhaiteront collaborer. Le nombre de candidatures qui sera retenu n’a pas été indiqué, mais déjà 500 femmes se sont inscrites au programme en un mois, précise Variety. Plus de 100 parrains et marraines se sont portés volontaires tels que les réalisateurs Charles Stone III, Jim Jarmusch, ou RZA et GZA du Wu-Tang Clan

Une aventure partie d’une prise de conscience alors que l’autrice de The Baddest Bitch in the Room animait une conférence à l’université de Columbia. Une femme noire lui avait alors demandé s’il était possible de lui trouver un mentor. «Ce que j’essaye de faire avec Unlock Her Potential c’est de forcer le regard de l’Amérique», a confié Sophia Chang à Variety. «Il y a si peu de programme de parrainage pour les femmes de couleur. Quand les gens disent qu’ils ont des programmes de parrainage pour les femmes, je sais ce que ça veut dire: ça veut dire une majorité de femmes blanches parce que le blanc est la valeur par défaut dans ce pays», a-t-elle poursuivi.

Une façon pour l’ancienne manager du Wu-Tang Clan de participer au démantèlement du racisme systémique tout en aidant les femmes de couleur à réaliser leurs rêves.

«Je veux que cela fasse partir du discours national afin de favoriser le progrès des femmes de couleur et montrer combien c’est important d’avoir des femmes de couleur, pas seulement pour la forme ni comme de la poudre aux yeux mais dans des positions où il faut prendre des décisions, parce que nous sommes vraiment douées».

Articles similaires