Culture
07:10 7 octobre 2020 | mise à jour le: 7 octobre 2020 à 08:13 temps de lecture: 5 minutes

Tour du monde virtuel au Festival du nouveau cinéma

Tour du monde virtuel au Festival du nouveau cinéma
Photo: La DistributriceImage du film québécois «Il n’y a pas de faux métier»

Par la force des choses, la 49e édition du Festival du nouveau cinéma (FNC) s’ouvre aujourd’hui en format virtuel. Voici dix longs métrages pour faire le tour du monde depuis son salon.

Espagne

Sara en arrache. À 20 ans, elle élève seule son bébé, s’occupe de son petit frère qui cumule les fugues et peine à joindre les deux bouts. C’est dans ce contexte que son père, fraîchement sorti de prison, refait surface dans sa vie. La hija de une ladrón, premier long métrage de Belén Funes, évoque le cinéma social de Ken Loach et des frères Dardenne. Greta Fernández, qui y tient le rôle principal, a remporté à deux reprises un prix d’interprétation pour sa performance d’une jeune femme combative qui affronte une dure réalité.

France

Deux comédies françaises déjantées ont piqué notre curiosité dans la programmation du FNC. D’abord Tout simplement noir (de Jean-Pascal Zadi et John Wax), un film dans l’air du temps qui fait le pari de nous faire rire en traitant des enjeux sensibles que sont le racisme systémique et la diversité. Parmi la brochette d’acteurs connus qui sont de la distribution se trouvent Ramzy Bedia, JoeyStarr et Mathieu Kassovitz. Puis, il y a Thalasso (de Guillaume Nicloux), qui met en scène nul autre que Gérard Depardieu et Michel Houellebecq passant une journée au spa ensemble. Un film qui s’annonce absurde et surprenant.

Belgique

Quoi de mieux qu’une pandémie fictive pour nous faire oublier momentanément celle bien réelle que nous traversons actuellement? Dans Night Has Come, long métrage dystopique de Peter Van Goethem, un mystérieux virus provoque l’amnésie chez ceux qu’il contamine. Pour «protéger» les citoyens, le gouvernement tente de recueillir et d’archiver leur mémoire. La forme est aussi éclatée que le fond: le film est monté entièrement à partir d’images d’archives en noir et blanc provenant de la Cinémathèque royale de Belgique.

Grèce

Décidément, la mémoire et l’oubli ont inspiré les créateurs l’an dernier; ce long métrage parle lui aussi d’une épidémie d’amnésie. Aris ne se souvient que d’une chose de son ancienne vie: sa passion pour les pommes. À l’hôpital, il entreprend une thérapie expérimentale censée lui créer de nouveaux souvenirs. Réalisé par Christos Nikou, ancien assistant de Yorgos Lantimos (Le homard, La favorite), on dit de son film Apples qu’il évoque le même sens de l’étrangeté que les œuvres de son mentor, en plus d’être empreint d’une grande dose de tendresse.

Liban

L’explosion meurtrière qui a dévasté une partie du centre-ville de Beyrouth au mois d’août a secoué la planète entière et dévoilé au grand jour les graves problèmes de corruption qui grugent le pays du cèdre, encore marqué au fer rouge par de multiples guerres. Dans le documentaire primé Khamsin, Grégoire Couvert et Grégoire Orio braquent leur caméra sur la scène musicale underground libanaise engagée. Ce faisant, les cinéastes dressent le portrait d’une jeunesse qui tente de construire un monde meilleur.

Inde

Un tremblement de terre dans un village attire un photographe de presse, qui y flaire l’occasion d’avoir une primeur et de vendre ses photos. Mais en cours de route, le voilà qui se perd. Sa vie basculera alors dans une inquiétante étrangeté. Premier long métrage de Balaji Vembu Chelli présenté en première mondiale au FNC, The Tremor questionne les dérives sensationnalistes du journalisme sous la forme d’une comédie absurde et d’une fable existentialiste. Un film résolument énigmatique.

Corée du Sud

Après le divorce de ses parents, Okju, une adolescente coréenne, se retrouve obligée d’emménager chez son grand-père qu’elle connaît peu avec son père et son petit frère. Sous le même toit, ces trois générations devront apprendre à cohabiter harmonieusement. Premier long métrage de la réalisatrice Dan-bi Yoon, Moving On a reçu quelques prix à l’étranger, notamment au Festival de Rotterdam. Son regard sensible et intimiste a mené plusieurs critiques à comparer cette œuvre à Une affaire de famille de Kore-Eda Hirokazu, qui a reçu la Palme d’Or en 2018.

Brésil

L’anorexie est malheureusement une maladie trop commune dans le milieu de la danse classique. En portant à l’écran l’expérience de Clara, une jeune danseuse, la cinéaste Moara Passoni évoque aussi son histoire personnelle. À la fois essai cinématographique, documentaire et film expérimental, Êxtase offre un regard inédit sur ce sujet sensible et douloureux. Le tout est porté par une narration en voix hors champ, qui porte à l’introspection sur notre rapport à la nourriture et aux corps.

Québec

Tout tour du monde se termine par un retour à la maison. Pour un atterrissage tout en rires, on mise sur la comédie absurde Il n’y a pas de faux métier d’Olivier Godin, qui promet de nous en faire voir de toutes les couleurs. Le film met en scène une actrice en fuite, une scénariste qui planche sur un projet de poète qui désamorce des bombes, un prêtre spécialiste des sermons sur l’odorat et une brochette d’autres personnages abracadabrants. Si les deux minutes de la bande-annonce nous ont fait prononcer les lettres WTF à quelques reprises, elles ont surtout piqué notre curiosité!

Tous les films sont offerts en ligne dès mercredi à 12h et jusqu’au 31 octobre sur la plateforme du FNC

Articles similaires