Culture
12:19 14 décembre 2020 | mise à jour le: 14 décembre 2020 à 12:36 temps de lecture: 3 minutes

L’industrie des concerts a perdu 30 milliards de dollars en 2020

L’industrie des concerts a perdu 30 milliards de dollars en 2020
Photo: Yulia Grigoryeva/123RFUne foule de 5000 personnes a pu chanter et danser sans masque ni distanciation lors d'un festival de musique organisé dans le nord de l'Angleterre dimanche, lors d'un événement-test.

Les professionnels du secteur se réjouissaient jusqu’à peu de sa santé florissante. À l’arrêt depuis près de dix mois, l’industrie des concerts enregistre des pertes plus de 30 milliards de dollars cette année, selon les données du magazine spécialisé Pollstar.

Ce chiffre alarmant est basé sur les revenus que chaque billet génère dans l’ensemble de l’économie de l’industrie des concerts, et inclut les événements non déclarés et les revenus accessoires, explique Pollstar dans son dernier rapport annuel. Il a été déterminé à partir des prédictions pour le secteur que le magazine spécialisé avait formulées au premier trimestre de l’année. À l’époque, Pollstar estimait que les concerts et tournées mondiales allaient générer 12,2 milliards de dollars de recettes… avant que la pandémie de Covid-19 vienne mettre à genoux le monde du spectacle vivant.

Pollstar affirme dorénavant que le secteur doit faire face à plus de 9,7 milliards de pertes au box-office, malgré le recours aux concerts en diffusion continue en direct et à l’auto pour satisfaire les mélomanes désireux de voir leurs artistes sur scène d’une façon ou d’une autre. Un chiffre d’affaires d’autant plus choquant que l’industrie des concerts faisait office de véritable poule aux œufs d’or en 2019. À l’époque, les 100 tournées les plus rentables de l’année avaient généré plus de 5,5 milliards de dollars de recettes. Une grande partie d’entre elles étaient dues à U2, les Rolling Stones, Ed Sheeran et Taylor Swift.

Cette année, Elton John, Trans-Siberian Orchestra et Celine Dion font partie des artistes dont les tournées mondiales ont été les plus rentables. L’interprète de Rocket Man a vendu pour 87,1 millions de dollars de billets pour sa tournée Farewell Yellow Brick Tour, qui s’est tenue entre le 30 novembre 2019 et le 7 mars dernier. Il est suivi par Céline Dion et le groupe de rock Trans-Siberian Orchestra, dont les tournées ont respectivement généré 71,2 millions et 58,2 millions de dollars.

«Ce fut une année extraordinairement difficile pour le secteur de l’événementiel, qui a été touché de manière disproportionnée par le coronavirus. Aussi douloureux que soit la chronique de l’adversité et de la perte de notre industrie et de nombre de nos collègues, nous comprenons qu’il s’agit d’une entreprise essentielle pour faciliter notre rétablissement, qui heureusement se profile à l’horizon», a déclaré Ray Waddell, président de la division Médias et Conférences du groupe Oak View, dans un communiqué.

«Avec des vaccins, de meilleurs tests, de nouveaux protocoles sanitaires, un nouveau système de billetterie et d’autres innovations, l’industrie du spectacle va accélérer la cadence dans les mois à venir, et nous sommes sûrs qu’à la même époque l’an prochain, nous aurons une histoire très différente à raconter».

Articles similaires