Culture

2021 pour les éditeurs québécois (1/5)

Pour moi, le début de l’année, c’est le moment où je sors mon téléphone pour prendre des nouvelles des maisons d’éditions québécoises. Comme les années précédentes, je vous propose un petit tour d’horizon des projets en cours et à venir pour les éditeurs de jeux de société de chez nous.

Cette année, ils ont été 23 à répondre à mon appel! Comme ça fait beaucoup pour un article, j’ai divisé le tout en plusieurs parties en les classant simplement par ordre alphabétique. Aujourd’hui : Amélio, Astrolab Interactive, BOOM Éditions, EvoFun et Face4.

Il me faut quand même vous mentionner que toutes les dates indiquées dans cette série sont des estimations données par les éditeurs et que celles-ci peuvent changer pour des raisons que vous pouvez sûrement imaginer. N’hésitez pas à consulter leurs sites web et réseaux sociaux pour vous tenir à jour.

Amélio

Ce nouvel éditeur est apparu en 2020 mais, à cause de la COVID, n’a pas encore fait son lancement officiel, ce qui toutefois ne devrait tarder. Avant d’être une maison d’édition, Amélio est une garderie où ont été développés de nombreux programmes éducatifs par le jeu. Ainsi tous les jeux en boite, qui sont divisés en deux grandes collections, ont été testés avec des enfants. 

La première, Relève le défi, propose des jeux pour les 2 à 8 ans. Chaque boite porte sur un thème particulier et contient une série de grandes cartes proposant des défis à réaliser. Par exemple, un défi peut être d’apprendre à écrire sans crayon (pinceau, laine, ruban adhésif, etc), sur un support particulier (plaque à biscuit) et dans une position particulière (les jambes en l’air, les bras croisés,…). De son côté, le parent peut, aux dire de l’équipe, jouer avec l’enfant tout ayant aussi du plaisir. Par exemple, le parent aura à relever le défi mais avec un équivalent pour lui (par exemple : que le mot à écrire soit en hébreu).

La seconde, 50+ façons de jouer s’adresse aux 3 à 99 ans. Chaque boite propose 3 mini-jeux à la complexité croissante. Ainsi, les plus jeunes se familiarisent avec le matériel et les plus vieux peuvent jouer au jeu complet avec leur famille. Les thèmes sont multiples et proposent des mécaniques accessibles, comme un jeu sur l’anatomie où il faut collectionner des parties du corps en débloquant des cartes à la manière du Mahjong solitaire.

De plus, un jeu de narration, Maitre Plume, est en préparation. L’éditeur promet que se sera un « jeu à la Donjons et Dragons, mais avec du matériel physique comme des blocs, des tapis et avec des éléments éducatifs comme des adverbes ». 

En parallèle, l’éditeur offre sur son site des ressources ludiques sous formes de vidéos. Le tout est disponible, par abonnement, autant pour les enseignants que les parents qui font l’école à la maison.

Astrolabe Interactive

L’éditeur à deux casquettes (jeux de société et jeux vidéo) a connu, comme la plupart des compagnies, plusieurs turbulences durant l’année qui vient de se dérouler. Si plusieurs projets étaient dans les cartons, l’équipe d’Astrolabe Interactive a décidé de prendre un pas de recul pour se réorganiser.

Ainsi, plusieurs projets de jeux de société ont été mis sur la glace. Ce n’est par contre pas le cas de Gaslands: Refuelled dont la maison d’édition avait acquis les droits francophones l’an dernier. Le jeu de miniatures de voitures qui s’était retrouvé sur la plateforme Kickstarter au printemps dernier a atteint son objectif en 12 heures. Si la version pdf est disponible depuis fin octobre, les copies physiques, quant à elles, devraient être livrées au printemps, soit fin mai ou début juin, selon les estimations de l’éditeur. Il est encore possible de précommander le jeu ou d’acheter la copie pdf. Sinon, le jeu sera disponible en boutique ; un distributeur québécois serait peut-être de la partie. Dans tous les cas, la version physique contiendra le livre de règle et de nombreux accessoires (dés, jetons, marqueurs, etc.).

Birdie, dont on avait déjà parlé dans l’article de 2020, a lui aussi pris un peu de retard cette année, mais le jeu est toujours sur les rails. Un des grands enjeux a été de déterminer le style graphique. En bref, avec son thème d’oiseaux jouant au golf, le jeu vise un public familial (8+, 2 à 4 joueurs, 30 minutes). Une campagne de sociofinancement devrait être lancée aux alentours de l’été 2021. Entretemps, le jeu est toujours en phase de tests pour peaufiner les mécaniques. Pour le rappel, le jeu avait gagné le Proto de l’année – Grand public décerné par Ludo Québec.

Pour le reste, comme mentionné précédemment, Astrolabe Interactive est en pleine réflexion pour la suite. D’autant plus qu’elle mène à la fois des projets de jeux de société et de jeux vidéo.

BOOM Éditions

Branche éditoriale de Îlo307, BOOM a évidemment été affecté par la fusion de sa maison mère avec Luma annoncé l’automne dernier. C’est pourquoi, après avoir publié deux rééditions l’an dernier, Taxi et Pirate Boom, le rythme s’est ralenti. On doit donc s’attendre à ne voir aucun nouveau jeu en 2021 à l’exception d’un nouveau tirage de Taxi, qui a battu les records de vente de l’ancienne édition, depuis sa sortie vers la fin de l’été.

Malgré tout, l’équipe travaille sur la réédition de Roll’n’bump. Afin de s’assurer que le jeu soit de qualité avec les meilleurs dés qui soient, l’éditeur prévoit le mettre en marché début 2022. Au passage, les règles seront clarifiées afin de retirer toute ambiguïté et le design visuel complètement revampé. Par contre, après explorations et tests de la part de l’éditeur, aucune nouvelle règle ou mode de jeu additionnel n’est à prévoir.

Finalement, l’équipe assure garder l’oeil ouvert sur toutes les propositions que la maison d’édition peut recevoir. À terme, ils souhaitent sortir au moins un jeu original par an. Conséquence intéressante de la fusion, les jeux édités par Luma (pendant son bref passage dans l’édition) vont se retrouver dans la cour de BOOM… à voir s’ils seront réédités ou pas.

EvoFun

EvoFun est un nouveau venu de 2020. Plutôt que de proposer un jeu de leur cru, ils ont préféré miser sur la nostalgie avec la réédition du classique Le Château Lafortune (Full House en anglais) sorti en 1979 chez Parker Brothers.

En août dernier, ils ont lancé une campagne de socio-financement sur Indiegogo qui a permis de récolter plus de 43 000$ pour la réédition. Malgré les embûches qui ont parsemé 2020, l’équipe a reçu la version d’usine au 30 décembre et les copies pour les contributeurs devraient être envoyées vers la fin de janvier. De plus, ceux qui n’ont pas participé au financement du projet pourront l’acheter en boutique un peu partout au Québec vers la mi-février.

D’ailleurs, les surplus d’inventaires se réduisent plus vite que prévu ce qui amène l’équipe à réfléchir à une réimpression. La décision sera probablement prise en février selon les ventes de la première impression. Février sera chargé pour eux car ils prévoient aussi lancer, vers la fin du mois ou au début mars, une campagne de sociofinancement de la version anglaise pour cibler le Canada anglais et les États-Unis. L’éditeur promet une campagne « à l’américaine » avec notamment des stretch goals pour viser un public différent de la version française.

Côté nouveaux projets, très peu d’informations, si ce n’est que l’équipe aurait « deux bonnes idées en tête » mais ne sait pas laquelle prioriser. À suivre, donc!

Face4

La collection des jeux Face 4 se compose principalement de jeux qui peuvent être autant joués par les tout-petits qu’appréciés par les parents. Le tout illustré par la talentueuse Amélie Martel. Pour mon article sur 2020, ils prévoyaient de sortir le jeu Le Chouchou : finalement sa sortie est repoussée à l’automne 2021. 

À la place, c’est La pièce cachée qui, en novembre, a été lancé. Le jeu mélange casse-tête et déduction avec ses 41 modèles à difficulté progressive. Pour la première moitié de 2021, l’éditeur proposera 3 extensions à imprimer directement sur leur site web. Chacune visera un public différent et on peut s’attendre à des formes spéciales qui diffèreront du carré que l’on retrouve dans le jeu de base. 

Parlant de jeux à imprimer, leur premier jeu, Sul’bord d’la 20 aura droit à plusieurs extensions, aussi jouables en solo, viendront couvrir les autres autoroutes principales du Québec : la 10, la 15, la 30, etc. Par contre, désolé pour les lavallois, mais aucune n’est prévue pour la 440.

Dans tous les cas, l’éditeur adopte résolument une stratégie de jeux à imprimer pour 2021 car leur faible coût de production entraine un prix moins élevé pour les consommateurs. De plus, selon l’éditeur : « cette façon de faire s’inscrit parfaitement dans le contexte actuel avec le confinement et les soirées entre amis et familles en vidéoconférence .x. Dans cet ordre d’idée, on peut aussi s’attendre à des jeux à imprimer offerts gratuitement.

Les joueurs anglophones ne sont pas en reste, car l’éditeur prévoit traduire ses jeux et son site web pour aller toucher la clientèle du Canada anglais et des États-Unis. Le marché Européen est aussi dans la ligne de mire cette année.

Finalement, l’équipe est toujours à la recherche de testeurs. Si c’est quelque chose qui vous intéresse, n’hésitez pas à les contacter. 

Un texte de Sylvain A. « Ludologue » Trottier de Jeux.ca

Articles récents du même sujet