Culture
11:59 27 janvier 2021 | mise à jour le: 27 janvier 2021 à 11:59 temps de lecture: 3 minutes

Martine Dennewald et Jessie Mill à la direction artistique du FTA

Martine Dennewald et Jessie Mill à la direction artistique du FTA
Photo: Collaboration spéciale FTAMartine Dennewald et Jessie Mill

Le Festival TransAmériques (FTA) a annoncé mercredi les noms d’un nouveau duo pour en assurer la direction artistique. Martine Dennewald et Jessie Mill entreront en effet en poste cet été pour préparer l’édition 2022.

«Au nom du conseil d’administration, je suis fier et enthousiaste de voir Martine Dennewald et Jessie Mill accéder à la direction artistique du Festival TransAmériques. […] Elles sauront garder vive la mission unique du plus grand festival de création en théâtre et en danse au Canada», a ainsi déclaré par communiqué Charles Milliard, président du conseil d’administration.

Celui-ci a aussi félicité «leur démarche artistique et intellectuelle, teintée d’expériences professionnelles complémentaires et franchement inspirantes, [qui] nous permettra de savourer pour de nombreuses années des programmations qui feront rejaillir les voix les plus fortes et les plus riches d’ici et d’ailleurs.»

À la suite de leur nomination, Martine Dennewald et Jessie Mill n’ont pas tardé à partager leur ferveur. «C’est un immense plaisir de pouvoir codiriger le FTA avec Jessie Mill, de mettre enfin à l’oeuvre un dialogue engagé depuis longtemps lors de nos rencontres à travers le monde», a déclaré la première. De 2015 à 2020, cette Européenne était responsable de la direction artistique du Festival Theaterformen en Allemagne.

Le tandem Martine Dennewald/Jessie Mill

«J’ai voulu m’éloigner de l’Europe le plus possible dans les projets réalisés au Festival Theaterformen, interroger son rôle comme outil d’interprétation du monde et établir des rapports féconds entre les artistes et leurs publics. Je suis très curieuse d’éprouver ces réflexions et ces réseaux dans le contexte québécois, et de découvrir le travail des communautés de la danse et du théâtre à Tio’tia:ke/Mooniyang/Montréal», poursuit Martine Dennewald.

«Partir d’un nous, c’est déjà mettre en action ce qu’on souhaite incarner ensemble, une écoute et une hospitalité radicale, la possibilité d’engager des conversations qui vont nous déplacer, nous transformer. Il y a des réservoirs d’imaginaires inouïs que nos habitudes et les pouvoirs du marché nous ont fait négliger. Nos arts de la présence et du temps n’ont jamais été aussi vulnérables et néanmoins désirés, attendus. Faire un festival de danse et de théâtre, en particulier aujourd’hui, me semble un immense privilège. J’ai envie que nous puissions y répondre dans le partage, dans l’abondance, en embrassant les nécessités et les intuitions fortes des artistes et la curiosité des festivalier·ère·s.», ajoute pour sa part Jessie Mill.

Depuis 2014, elle occupait le poste de conseillère artistique au FTA.

Martin Faucher quittera quant à lui le FTA mi-2021, après la 15e édition qui aura lieu du 26 mai au 10 juin.

Articles similaires