Culture
07:38 3 mars 2021 | mise à jour le: 3 mars 2021 à 07:48 temps de lecture: 3 minutes

«Parfaitement Imparfait»: la santé mentale en toute simplicité

«Parfaitement Imparfait»: la santé mentale en toute simplicité
Photo: MC2 Communication Média/Collaboration spécialeMarie-Soleil Dion et Amanda dans «Parfaitement Imparfait»

Dans Parfaitement Imparfait, jeunes et personnalités discutent librement d’un trouble de santé mentale qu’ils connaissent. Bienveillante et instructive, cette websérie documentaire est présentement disponible sur ICI TOU.TV.

Dépression, troubles alimentaires ou encore TDAH: sans aucun complexe, les échanges sur la santé mentale se font autour d’une activité fédératrice en duo. Pendant une dizaine de minutes, les langues se délient ainsi pour le meilleur.

1 jeune québécois sur 5 souffre d’un trouble de santé mentale

Métro a pu rencontrer Marie-Soleil Dion et Amanda qui évoquent leur rapport à l’anxiété dans un épisode de Parfaitement Imparfait

Pourquoi avez-vous décidé de participer à la série?

Amanda: J’ai vu une annonce sur internet pour témoigner sur la santé mentale dans une série destinée aux jeunes. Tout de suite, je me suis dit que ça serait bien de le faire car je suis déjà impliquée dans plusieurs initiatives féministes, éducatives et médiatiques. Je voulais aussi voir comment j’apprivoiserais mon anxiété par rapport à l’émission. Mon objectif était de porter un message d’espoir positif de rétablissement.

Marie-Soleil: J’étais super contente qu’on me le propose, car c’est une belle série inclusive. Il faut parler de santé mentale de façon ouverte, sans tabous, sans préjugés. C’est une approche intéressante de mixer une vedette avec un jeune qui vit ça. Même si je ne souffre plus aujourd’hui, j’ai fait de l’anxiété étant plus jeune. On peut donc se comprendre avec Amanda.

Il faut en parler maintenant plus que jamais, surtout avec l’année qu’on vit, sans se sentir mal. Avoir à vivre des troubles c’est quelque chose… mais si en plus tu te sens mal parce que c’est stigmatisé on retarde l’avancement. Un problème de santé mentale, ça devrait être comme un problème de santé physique. Personne ne se sent coupable ou honteux de dire qu’il ou elle a du diabète ou s’est cassé un pied!

Comment s’est passée votre rencontre?

Amanda: Marie-Soleil est rayonnante donc c’était facile de communiquer avec elle. Je ne me sentais pas timide et ça coulait bien entre nous.

Marie-Soleil: Oui, ça a bien cliqué! C’est toujours un peu stressant quand on ne se connaît pas… mais c’était une belle journée.

Amanda, on voit Charlie, ton chat, dans la série. Pourrais-tu nous parler de la zoothérapie?

Amanda: Les animaux de compagnie sont une zoothérapie à la maison. Pour une personne anxieuse, dépressive ou peu importe le trouble, ça fait une grande différence!

Marie-Soleil: Le fait qu’Amanda s’ouvre publiquement, ça va peut-être résonner chez d’autres. Se dire que son chat ou son chien peut aider, c’est tellement important. S’impliquer comme elle le fait est une très belle façon de s’aider soi-même aussi. Et si les gens s’identifient à son témoignage, c’est génial!

Un mot pour la fin?

Marie-Soleil: Je trouve que la série est tellement pertinente! Parfaitement Imparfait couvre un très large spectre de santé mentale. Tout le monde pourra s’y reconnaître, qu’on souffre d’un trouble ou pas. C’est une belle activité à faire en famille pour la semaine de relâche.

Amanda: L’émission est très bien pour les parents, en effet! Ça aide à voir la réalité des jeunes aujourd’hui, ce qu’on vit. J’ai hâte que ma famille voie la série pour qu’elle comprenne mieux comment je suis en état d’anxiété, et mes progrès aussi!

 

Articles similaires