Culture
11:51 15 mars 2021 | mise à jour le: 15 mars 2021 à 16:51 temps de lecture: 3 minutes

Maripier Morin tiendra le rôle-titre dans le prochain film de Mariloup Wolfe

Maripier Morin tiendra le rôle-titre dans le prochain film de Mariloup Wolfe
Photo: CourtoisieMaripier Morin

Maripier Morin, qui avait mis sa carrière sur pause et perdu tous ses contrats l’été dernier après avoir reconnu ses inconduites à l’endroit de la chanteuse Safia Nolin, tiendra le rôle-titre dans le prochain film de Mariloup Wolfe, nommé Arlette!

Le tournage de ce long métrage scénarisé par Marie Vien et produit par Valérie d’Auteuil et André Rouleau débute aujourd’hui même.

L’annonce de ce rôle-titre au cinéma a suscité plusieurs réactions. Les administratrices de la page Facebook Dis Son Nom ont déploré cette décision, estimant qu’elle traduit un manque d’empathie flagrant envers les victimes de Maripier Morin.

«Les gens n’ont donc rien compris de la vague de dénonciations de l’été dernier? La culture du viol et du silence doit cesser. La réhabilitation ok, mais débarrasse de nos écrans, pour le respect des victimes et alliées et alliés», ont-elles écrit.

Rappelons que l’incident impliquant Safia Nolin n’est pas un cas isolé, avait révélé Le Devoir en juillet dernier, en publiant plusieurs témoignages faisant état de comportements inappropriés de la part de l’animatrice et comédienne.

En entrevue au quotidien La Presse, qui a révélé la nouvelle samedi, le producteur d’Arlette! André Rouleau a défendu ce choix controversé. «En audition, Maripier était la meilleure», a-t-il déclaré, arguant que la comédienne avait droit à une deuxième chance.

Maripier Morin est également de la distribution de la deuxième saison de La faille, dont le tournage a eu lieu cet hiver.

Arlette!

La comédie dramatique Arlette! raconte l’histoire d’Arlette Saint-Amour, qui du jour au lendemain, devient ministre de la Culture du Québec. Son rôle sera défendu par Maripier Morin.

«Téméraire, elle n’hésite pas à affronter le plus puissant d’entre tous: le ministre des Finances. Leurs dossiers sont des batailles à livrer, mais leur confrontation est une véritable guerre à finir car, en bout de piste, ce film s’articule autour d’un grand thème: le pouvoir de l’image», décrit le communiqué annonçant le début du tournage.

Paul Ahmarani, Gilbert Sicotte, Benoît Brière, David La Haye, Kathleen Fortin, Emmanuel Schwartz, Micheline Lanctôt, Sandrine Bisson, Pierre Verville et Gaston Lepage sont également de la distribution.

Le plus récent film de Mariloup Wolfe, Jouliks, avait lui aussi suscité la controverse à sa sortie à l’automne 2019. Des membres de la communauté rom accusaient la réalisatrice d’appropriation culturelle. Selon eux, son film véhicule des stéréotypes racistes à leur égard.

Articles similaires