Culture
12:15 18 mars 2021 | mise à jour le: 18 mars 2021 à 16:13 temps de lecture: 3 minutes

Avec «Falcon et le soldat de l’hiver», les super-héros Marvel reviennent sur le petit écran

Avec «Falcon et le soldat de l’hiver», les super-héros Marvel reviennent sur le petit écran
Photo: Collaboration spéciale Disney +«Falcon et le soldat de l'hiver» arrive vendredi sur Disney+.

La suite des aventures des super-héros Marvel aura lieu sur le petit écran, avec le début de la diffusion vendredi sur Disney+ de la série Falcon et le soldat de l’hiver.

Marvel, racheté par Disney en 2009, diffusera les six épisodes sur la plateforme de streaming du groupe, après avoir connu un succès planétaire en 2019 avec le film Avengers: Endgame.

Kevin Feige, président des studios Marvel, s’est dit convaincu que les fans de l’univers Marvel suivront leurs super-héros préférés dans leur transition vers le petit écran, accélérée par la pandémie.
Les deux personnages, connus par les amateurs sous les noms de Sam Wilson (Falcon) et Bucky Barnes (le soldat de l’hiver), avaient des rôles plutôt mineurs dans les films Marvel.

Comme son nom de super-héros l’indique, Falcon peut voler grâce à un réacteur dorsal, et la série s’ouvre sur une spectaculaire scène d’action aérienne riche en effets spéciaux.
«Ce n’est pas parce que c’est diffusé à la télévision que ça ne sera pas aussi gros que si c’était un film», a ajouté Kevin Feige.

C’est la deuxième fois que Marvel diffuse une série sur Disney+, après l’étrange et excentrique WandaVision, acclamé par les critiques mais dont la place dans l’histoire globale de la franchise était énigmatique.

Falcon et le soldat de l’hiver, qui aurait dû être diffusé avant WandaVision  mais dont la production a été retardée, suit de façon plus directe Avengers: Endgame, et devrait ainsi sembler plus familier aux fans des films.

Si les détails de l’intrigue n’ont pas encore été dévoilés, Sam Wilson, sous les traits d’Anthony Mackie, souffre dans le premier épisode de l’absence de Captain America, qui semblait lui avoir transmis ses responsabilités de super-héros, en lui donnant son emblématique bouclier.

Bucky Barnes (Sebastian Stan), lui, suit une thérapie après ses horribles expériences décrites dans les films.

Les personnages de l’univers Marvel subissent des traumatismes qui sont faciles à oublier dès qu’«il y a des portails étincelants qui s’ouvrent, des gens qui applaudissent et un géant qui frappe un lézard volant», a plaisanté Kevin Feige.

«Mais… Ils en subissent les répercussions au fil des ans, et c’est (un thème) très plaisant à explorer» au cours de cette mini-série de six heures, a-t-il ajouté.

Articles similaires