Culture
15:27 4 mai 2021 | mise à jour le: 4 mai 2021 à 15:27 temps de lecture: 2 minutes

Une nouvelle directrice artistique pour Les Ballets Jazz de Montréal

Une nouvelle directrice artistique pour Les Ballets Jazz de Montréal
Photo: Collaboration spéciale Les Ballets Jazz de MontréalAlexandra Damiani

Alexandra Damiani devient la nouvelle directrice artistique des Ballets Jazz de Montréal. Dès juin, celle-ci succédera à Louis Robitaille qui part après plus de 20 ans de service.

«Je suis honorée de prendre [son] relais […] et d’assurer que la compagnie soit un miroir de notre société d’aujourd’hui, avec toutes ses complexités, ses défis et ses différences», a déclaré Alexandra Damiani dans un communiqué.

La compagnie pourra ainsi compter sur son «vaste réseau de relations internationales» et sa «réputation de générosité et d’excellence artistique».

D’origine française, Alexandra Damiani a en effet passé dix ans au Cedar Lake Contemporary Ballet de New York, d’abord comme maîtresse de ballet puis en tant que directrice artistique. Elle a notamment collaboré avec des chorégraphes de renom, tels que Sidi Larbi Cherkaoui, Crystal Pite et Hofesh Schecter.

À noter que la nouvelle directrice artistique des Ballets Jazz de Montréal incarnait la maîtresse de ballet dans Black Swan de Darren Aronofsky aux côtés de Natalie Portman.

Un retour aux Ballets Jazz de Montréal

Alexandra Damiani connaît par ailleurs bien la métropole, puisqu’elle y a passé plusieurs années. D’abord avec RUBBERBANDance, puis au sein des Ballets Jazz de Montréal, sous la direction de Louis Robitaille, de 2002 à 2005.

«J’ai vécu les valeurs de cette compagnie où la personnalité et l’individualité de chaque danseur est respectée et où la qualité de travail va de pair avec la volonté de rendre la danse accessible à tous», promet-elle.

«Dès notre première rencontre, Alexandra a su nous transmettre une vision artistique inspirante pour la compagnie.» – Marie-Joëlle Tremblay, directrice générale

«Nous sommes très heureux de l’accueillir pour poursuivre la mission artistique des BJM avec son grand amour et respect pour la danse, sa sensibilité ainsi que son approche particulièrement humaine», s’est pour sa part réjouie Marie-Joëlle Tremblay, directrice générale des Ballets Jazz de Montréal.

Enfin, rappelons que cette année, les Ballets Jazz de Montréal célèbrent leur 50e anniversaire.

Articles similaires