Arts et spectacles
11:30 17 juin 2021 | mise à jour le: 17 juin 2021 à 16:16 Temps de lecture: 3 minutes

Inspiré par Lisbonne, Patrick Watson dévoile trois nouvelles chansons

Inspiré par Lisbonne, Patrick Watson dévoile trois nouvelles chansons
Photo: Facebook Patrick WatsonPatrick Watson vient de dévoiler un mini-album «A Mermaid in Lisbon»

Douceur surprise de la matinée, Patrick Watson vient de dévoiler «trois pièces» inspirées de ses déambulations dans les rues de Lisbonne. Intitulé A Mermaid in Lisbon, ce mini album de 3 chansons laisse tout juste le temps d’apprécier son univers toujours empreint de mélancolie et de douceur. 

Pour relater en musique sa rêverie portugaise, l’auteur-compositeur-interprète s’est entouré de la chanteuse portugaise Teresa Salgueiro, découverte au travers de la bande-son du film Lisbon Story de Wim Wenders. 

En plus de la voix mélodieuse de l’artiste portugaise sur le court Se Tu Soubesses et le titre éponyme A Mermaid in Lisbon, Patrick Watson a pu compter sur la participation des cordes du Attacca Quartet de New York qui sublime la composition. 

Quasiment entièrement instrumentale, la dernière pièce de ce court album Can’t Stop Staring At The Sun, fait la part belle aux expérimentations du compositeur sur la musique modulaire et électronique. 

Trois chansons, un concept à explorer pour Patrick Watson

Alors que notre consommation de musique ne cesse d’évoluer à l’ère du streaming, Patrick Watson déclare vouloir s’écarter un peu du traditionnel album et explorer dorénavant ce concept de 3 chansons. 

«Il s’agit d’une structure historique, assez longue pour créer un monde, mais assez brève pour capter l’attention des gens en cette ère moderne. Je crois que cela donne plus de liberté à l’artiste qu’un album traditionnel, et je crois que c’est un format intéressant à explorer. Nous écoutons tous du contenu plus court à cause des médias sociaux et, à travers l’histoire, la longueur des pièces, la structure des idées et les méthodes de diffusion ont évolué — des poèmes symphoniques de Franz Liszt à la musique d’ameublement d’Erik Satie, sans oublier le passage du vinyle au CD. La façon dont nous consommons la musique a toujours eu un impact sur l’approche des musiciens lorsqu’ils composent leur musique.»

Patrick Watson

Depuis la sortie de son dernier album Wave en 2019, Patrick Watson avait déjà abreuvé ses fans de deux singles. Des parenthèses musicales qui furent les bienvenues alors que le monde subissait les épreuves de la pandémie. D’abord avec la ballade au piano Lost With You, puis avec une reprise d’une chanson de Charles Trenet Que reste-t-il de nos amours?, il y a tout juste quelques mois.

Des attentions de la part du musicien qui espère une nouvelle fois apporter un peu de réconfort à ses fans:  «Bien honnêtement, je suis très fier de ces chansons. Je souhaitais simplement créer quelque chose de doux et qui réconforterait les gens, puisque la dernière année a été si difficile», conclut-il. 

A Mermaid in Lisbon est disponible sur les plateformes d’écoute

Articles similaires