Arts et spectacles
05:11 9 juillet 2021 | mise à jour le: 9 juillet 2021 à 07:06 Temps de lecture: 6 minutes

De retour au rire avec Richardson Zéphir

De retour au rire avec Richardson Zéphir
Photo: Josie Desmarais/Journal MétroRichardson Zéphir

Les festivaliers pourront de nouveau s’esclaffer «en vrai» lors du retour tant attendu de la programmation en salle et en plein air de Juste pour Rire. Parmi les grands noms de l’humour qui sont impatients de renouer avec le public, se trouve Richardson Zéphir.

«Ce festival, c’est un peu le Noël des humoristes, considère Richardson Zéphir. C’est une période festive où les spectacles abondent partout».

D’autant plus que cette année marque les retrouvailles entre les artistes et le public après une édition 100% virtuelle en 2020. Comble du bonheur, la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts peut maintenant accueillir jusqu’à 700 personnes. En tout, le festival fonctionnera à 25 et 30% de sa capacité de visiteurs normale.

Le 16 juillet, sous chapiteau, Richardson Zéphir sera l’hôte de la soirée d’humour musicale Blackman & Friends et le Houseband Jazz Comedy Night. Le plan de match? Improviser des numéros hilarants sur la musique de la Famille Ouellet. 

Le maître blagueur reprend ici la formule d’un concept qu’il n’a pas visité depuis 2015. «C’est un rêve que je caresse depuis longtemps, avoue-t-il. L’humour, c’est du bon divertissement, mais je trouve que la musique, c’est encore plus puissant. En plus, j’ai la chance inouïe de marier les deux.»

Richardson Zéphir revêtira notamment son personnage de Blackman pour interpréter la chanson Pas d’amour, pas d’calinours, ainsi qu’une chanson encore inédite. «Je suis choyé de pouvoir me payer le luxe de chanter avec Maxime Landry. C’est un interprète incroyable qui a un immense talent et je suis très heureux de l’avoir à ma solde pour faire de la pop drôle», s’enthousiasme l’humoriste. 

«Je ne pourrais jamais avoir une carrière de chanteur, mais dans un contexte humoristique, ça passe.» 

Richardson Zéphir

Son ancienne collègue d’improvisation, Fabiola Nyrva Aladin, agira à titre de choriste durant l’entièreté du concert. «C’est une artiste fantastique. Elle sera là pour ajouter de la puissance et de la qualité musicale à tous les numéros», précise Richardson Zéphir. 

De grosses pointures comme Virginie Fortin, Mehdi Bousaidan et Olivier Martineau complètent la distribution. Ce dernier se mettra aussi dans la peau de son personnage, Lucien Casgrain, pour interpréter plusieurs morceaux grivois. «Il n’y a personne qui va se faire casser les oreilles par eux. Ils ont pour la plupart un talent méconnu pour la chanson», assure l’animateur. 

Après son passage à Juste pour Rire, Richardson Zéphir s’évertuera à rendre son premier one-man show éponyme toujours un peu plus drôle pour le reste du mois. Une série de spectacles est prévue pour la plupart sur la Rive-Sud du 17 au 31 juillet.  

«C’est un spectacle où je vais me présenter un peu. Je ne vais pas faire de personnages déguisés. Je vais rester moi-même tout en explorant les tonalités et l’intensité de ma voix. Je vais parler de mon expérience à Big Brother Célébrités, et je vais aborder pas mal de sujets moins sexy pour les rendre drôles», décrit Richardson Zéphir. 

Une programmation éclectique

D’autres spectacles extérieurs s’ajoutent à l’offrande de l’humoriste dans le cadre du festival JPR, dont Le show éphémère animé par Catherine Éthier, Le prochain stand-up chapeauté par Simon Delisle et La soirée canadienne de Brick et Brack.

Des vétérans de l’industrie tels que David Goudreault, Patrick Groulx, Rachid Badouri, Stéphane Fallu et Réal Béland fouleront également la scène Beneva.

À l’esplanade de la Place des Arts, Le show drôlement musical mis en scène par Alex Perron, se compose de divers spectacles présentés en alternance chaque soir. Quarante représentations sont attendues et permettront à un maximum de festivaliers de venir tester l’expérience sur la trame sonore de DJ Debbie Tebbs.

Entre les numéros, des projections vidéos illumineront pour la première fois au festival les murs de l’édifice Wilder, ainsi que le bâtiment des sciences de l’UQÀM dès 21h15 tous les soirs. On pourra également flâner au sein d’un parcours immersif qui se veut propice aux selfies. 

La programmation extérieure se déploiera devant un auditoire maximal de 3500 personnes avec places assignées. Pour assister aux performances, il faudra réserver ses billets à l’avance et le port du masque sera obligatoire sur le site.

Par ailleurs, Laurent Paquin, un des doyens du festival, débutera le bal des traditionnelles soirées Carte blanche à la salle Wilfrid-Pelletier. Le 20 juillet, il sera entouré de Simon Delisle, Korine Côté, Stéphane Fallu, Eddy King et Mélanie Ghanimé. Le spectacle promet d’être «engagé» et empreint d’une «méchanceté» assumée. 

Le lendemain, Rosalie Vaillancourt signe sa première animation de gala en compagnie de Katherine Levac et Simon Delisle pour parler de féminité sans filtre. Simon Gouache partagera quant à lui la scène le 22 juillet avec François Boulianne, Guillaume Wagner, Mélanie Couture et Maude Landry. 

En clôture de festival, le duo improbable formé de Jean-Thomas Jobin et Rita Baga, respectivement grand gagnant et participante de la télé-réalité Big Brother Célébrités, foulera les planches avec Mélanie Ghanimé, Silvi Tourigny, Jean-Michel Martel et Alex Perron. L’humour absurde promet ici de côtoyer l’art du drag. 

Contrairement aux années précédentes, les invités de chaque animateur se sont impliqués plus tôt dans la tempête d’idées. Ce changement risque de donner des prestations plus collégiales et théâtrales où chaque artiste pourra davantage apporter sa couleur. 

Pour ceux qui n’auront pas réussi à dénicher une place, les quatre soirées seront captées pour une diffusion ultérieure sur Noovo. 


Just for Laughs 

Du côté de la programmation anglophone, Just For Laughs effectue aussi un retour du 26 au 31 juillet dans une formule hybride. Cette édition combinera des spectacles en ligne, ainsi qu’en personne, en direct de Montréal et, pour la première fois, depuis New York et Los Angeles. La programmation inclut  des apparitions de plusieurs poids lourds de l’humour tels que Dave Chappelle, Kevin Hart et Kristen Wiig. 


Blackman & Friends et le Houseband Jazz Comedy Night

Le 16 juillet à 21h30 sur la scène Beneva

Le Festival Juste Pour Rire se tient du 15 au 24 juillet

Articles similaires