Soutenez

Un concert qui marie le folklore et la musique nouvelle

Louis-Philippe Bonin et David Therrien-Brongo, du duo AIRS.
Louis-Philippe Bonin et David Therrien-Brongo, du duo AIRS Photo: Sphera Collective

Le percussionniste David Therrien-Brongo, du duo AIRS, présentera, en collaboration avec l’altiste Marina Thibeault, le concert Misceo, le 16 mars prochain. La performance, qui sera présentée à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, mêle folklore et musique de création.

«Le concert est vraiment la rencontre de trois instruments qu’on entend peu en musique classique, souligne David Therrien-Brongo. Quand on pense au genre, on pense au violon, au piano, au chant. Là, on a du saxophone classique, des percussions et de l’alto.»

«Le but premier de ce projet, c’était de travailler avec l’altiste Marina Thibeault, explique le percussionniste. Donc, on s’est dit qu’il fallait trouver un répertoire qui correspondait à nos trois instruments, ce qui était assez difficile. Nous avons demandé à deux compositrices d’écrire deux trios pour notre concert. Pour les trois autres œuvres, ce sont des duos.»

Le résident d’Ahuntsic ajoute que le concert sera également l’occasion d’assister à un mélange de genres, alors que le folklore issu des traditions italiennes, grecques, serbes et des Premières Nations rencontrera la musique nouvelle d’aujourd’hui.

Les compositrices ayant participé au projet sont Ana Sokolovic, qui est Serbo-Canadienne, et Melody McKiver, qui est une Anishinaabe de l’Ontario. Toutes deux insufflent leurs origines à leurs créations.

«Nous avons déjà collaboré avec Ana, qui s’inspire beaucoup de la musique des Balkans dans ses créations. Melody s’inspire quant à elle beaucoup de la musique de la première nation Anishinaabe dont elle est issue, indique David. C’est comme ça que le fil du folklore s’est construit pour ce spectacle-là.»

David précise que le duo ne s’est pas contenté de simplement recevoir les partitions des compositrices et qu’il a collaboré directement avec elles.

Le duo AIRS, qui est formé de David et du saxophoniste Louis-Philippe Bonin, a vu le jour en 2013, au Laboratoire de musique contemporaine de Montréal.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Ahuntsic-Cartierville.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.