Arts et spectacles

Une ascension surprise pour la jeune formation musicale Rau_Ze

Rose Perron est la chanteuse de la formation Rau_Ze. Photo: Frédérique Ménard-Aubin/Gracieuseté

Tout a changé en moins de trois mois pour Rau_Ze, grande gagnante du concours-vitrine Les Francouvertes 2022. Si la formation soul-jazz n’a encore aucune chanson disponible sur Internet, elle se produira cet été dans des festivals aux quatre coins du Québec, dont les Francos de Montréal. 

Au lendemain de leur victoire, les membres noyaux de Rau_Ze, Rose Perron et Félix Paul, soulignent qu’iels en sont encore à assimiler qu’iels ont été sélectionné.e.s pour participer aux Francouvertes.

«Je suis encore buzzée ben raide sur le fait d’avoir été prise aux Francouvertes», déclare d’emblée la chanteuse Rose Perron. 

«C’est quand même une grosse surprise», ajoute le pianiste Félix Paul.

C’est que le projet musical en soi est tout jeune. En effet, il est né quelques jours avant la veille de la date limite du dépôt des candidatures pour la compétition de talents émergents. 

«La naissance de Rau_Ze, c’est qu’il fallait écrire un nom sur le papier pour l’inscription des Francouvertes. […] Rau_Ze, en tant que tel, c’est un band qui est né pour faire les Francouvertes. Ce n’était pas juste pour faire ça, mais on voulait vraiment utiliser les Francouvertes comme tremplin, comme coup de pied dans le c*l pour se mettre à composer des chansons francophones rapidement», explique Félix Paul.

Auparavant, les deux amis, qui ont eu un «coup de foudre» au cégep de Saint-Laurent, avaient plutôt l’habitude de se produire dans les bars montréalais en jouant des reprises de chansons. Le concours des Francouvertes était donc avant tout une occasion pour Rau_Ze de gagner de l’expérience et de la maturité, mais la formation a tellement charmé le public et le jury qu’elle en est sortie lauréate parmi les 21 concurrent.e.s. 

Une étape à la fois

Or, devant tout cet amour et cette célébrité soudaine, Rose affirme qu’elle reste calme.

«Il faut juste que je me rappelle de prendre une chose à la fois! De toute façon, je ne suis pas capable de faire deux choses en même temps», mentionne-t-elle. 

Si les gagnant.e.s des éditions précédentes des Francouvertes sont devenu.e.s les nouveaux visages de la musique québécoise, la chanteuse ne ressent pas de vertige pour le moment. 

De son côté, Félix confie ressentir une certaine pression, celle d’avoir à «livrer la marchandise», puisque les attentes seront élevées pour les prochaines sorties de chansons.

«Je sens qu’on a du pain sur la planche, dit-il. […] C’est sûr qu’on n’a pas un gros répertoire. À court terme, la pression, c’est de se remettre à la composition et d’essayer de monter un show solide d’une heure au lieu de trente minutes. On va y arriver, mais c’est quand même un peu de pression. Je ne veux pas qu’on bâcle ça.»

L’été de Rau_Ze sera bien occupé, car plusieurs dates de spectacles dans les festivals sont déjà prévues. Mais la formation compte trouver du temps pour enregistrer des morceaux grâce à la bourse de 10 000 $ qu’elle a remportée. L’objectif serait ensuite de sortir un premier disque à l’automne, indique Félix Paul.  

Rau_Ze a notamment remporté une bourse de 10 000 $.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet