Métro x Trente

Métro x Trente présente Copropriétaires de la boutique Les Mauvaises Herbes

Audrey Woods, Marie Beaupré et Mariane Gaudreau Photo: Jacinthe Morin

Le projet féminin Les Mauvaises Herbes facilite l’adoption d’habitudes de consommation responsable et la fabrication de produits cosmétiques et ménagers naturels.


Le concept

Marie: Au départ, nous n’avions qu’un blogue qui présentait des recettes de cosmétiques et de produits ménagers à faire à la maison. On a par la suite créé une boutique en ligne afin de permettre aux gens d’acheter les ingrédients pour ainsi pouvoir recréer nos concoctions (huiles, beurres, plantes, etc.). Tranquillement, on a ajouté plusieurs choses à notre offre et on a enfin eu pignon sur rue! On vend maintenant aussi les produits déjà confectionnés pour ceux et celles qui le préfèrent. 

On souhaite démocratiser la fabrication de produits cosmétiques et ménagers faits à la maison.

Les Mauvaises Herbes

Mission

Mariane: On souhaite démocratiser la fabrication de produits cosmétiques et ménagers faits à la maison. Ça a longtemps été mis de côté parce qu’on avait un peu perdu les connaissances qui étaient rattachées aux propriétés des matières premières. Notre but est donc de ramener ces façons de faire pour être plus autonomes et indépendants, et pour se détacher quelque peu des grandes industries et de l’économie de marché. 

Moteur de motivation 

Mariane: on n’a pas décidé de créer cette boutique parce qu’on trippait sur les produits de beauté. On s’est plutôt lancées dans cette aventure parce qu’on était intéressées à la cause environnementale. On cherchait une façon de s’engager, autrement qu’en recyclant. On se demandait: «Qu’est-ce qu’on pourrait utiliser sur notre peau au lieu des produits cosmétiques de la pharmacie? Qu’est-ce que je pourrais prendre pour laver ma maison pour remplacer les détergents vendus en épicerie?» 

Marie: Ça a fini par devenir une véritable passion pour nous! C’est aussi très stimulant de voir que notre communauté grandit sans cesse et qu’elle embarque avec nous dans le mouvement. 

Audrey: On reçoit beaucoup de témoignages de gens qui ont découvert que c’était possible de faire les choses autrement et qui ont changé leurs habitudes de vie et leurs façons de consommer grâce à nous.

Un projet qui vous tient à coeur 

Mariane: On se fait toujours demander si on va ouvrir d’autres boutiques. Notre clientèle souhaite que nos produits soient disponibles dans plusieurs points de vente. Alors, on commence à en avoir un peu partout à travers le Québec. On espère aussi que notre message se promènera de plus en plus, pour ainsi amener les gens à changer leur manière de consommer. Marie: On va aussi sortir un nouveau livre (le 6 octobre) qui s’intitule Remue-ménage. Ce sera un bon guide complet sur la fabrication de produits ménagers maison.

Un souhait pour l’avenir de Montréal

Mariane: J’aimerais qu’il y ait moins de voitures en circulation. C’est tellement facile de se promener en vélo quand on habite en ville. Audrey: Il pourrait aussi y avoir de nouvelles mesures novatrices, par exemple abolir les déchets à usage unique dans les restaurants. Quand les clients mangent sur place, il n’y a pas de raison qui justifie que la nourriture soit emballée. S’ils ont des places assises, la vaisselle devrait automatiquement être fournie. Montréal pourrait alors se démarquer d’un point de vue environnemental au niveau mondial. 

On a choisi [Rosemont-La-Petite-Patrie]], car on y habite et on avait déjà l’habitude de faire nos courses sur la Plaza Saint-Hubert. C’est une rue qu’on adore, pour sa diversité et son caractère hétéroclite!

Les Mauvaises Herbes

Votre quartier

La boutique se trouve dans Rosemont–La Petite-Patrie. On a choisi ce quartier, car on y habite et on avait déjà l’habitude de faire nos courses sur la Plaza Saint-Hubert. C’est une rue qu’on adore, pour sa diversité et son caractère hétéroclite! Il y a beaucoup de gens du quartier, mais aussi d’ailleurs, qui s’y promènent. C’est parfait parce que nous avons ainsi accès à une clientèle très variée.

Un endroit à découvrir dans Rosemont–La Petite-Patrie

Audrey: La boulangerie Automne, qui se trouve à quelques pas de notre boutique. Leurs viennoiseries et leurs pains sont juste trop bons! Il n’y a personne qui accote leur baguette au fromage!

Mariane: Il y a aussi le café Paquebot. Ils ont vraiment un grand intérêt pour le mouvement zéro déchet. L’ambiance est hyper relaxe. On aime leurs cafés, leurs kombuchas maison, leurs Nitro Cold Brew, leurs thés aromatisés aux plantes… Tout est délicieux!

Articles récents du même sujet