ÉLECTIONS - PAPINEAU

Élections fédérales: les partis se démènent pour faire sortir le vote

Élections fédérales: les partis se démènent pour faire sortir le vote
Photo: Josie Desmarais/Métro

Les partis politiques fédéraux sont dans leur dernier droit pour faire sortir le vote d’un bout à l’autre du pays en ce jour du scrutin.

Après 40 jours de campagne pendant lesquels il a été attaqué par ses adversaires à maintes reprises, le premier ministre Justin Trudeau est allé voter ce matin sous les flashs des caméras dans le bureau de vote de sa circonscription de Papineau, à Montréal. Il est allé sur place avec ses trois enfants et sa conjointe, Sophie Grégoire-Trudeau.

De nombreux citoyens faisaient alors la file pour aller exercer leur droit de vote en cette journée ensoleillée.

Justin Trudeau dépose son bulletin de vote dans sa circonscription de Papineau, avec sa conjointe Sophie Grégoire-Trudeau et ses enfants.
Le premier ministre sortant, Justin Trudeau, vote dans sa circonscription de Papineau, en compagnie de sa conjointe Sophie Grégoire Trudeau et de leurs trois enfants.

«Il y a eu un haut taux de participation par anticipation, donc on espère que ça va être une élection où les gens vont voter», a déclaré à Métro la députée libérale dans la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville, Mélanie Joly. Cette année, quelque 4,7 millions d’électeurs ont voté par anticipation. Cela représente une hausse de 29% par rapport à l’élection fédérale de 2015.

Après quatre ans au pouvoir en tant que gouvernement majoritaire, le Parti libéral a vu ses intentions de vote s’amoindrir au profit du Parti conservateur, mais aussi du Nouveau parti démocratique (NPD) et du Bloc québécois. La soirée électorale s’annonce ainsi tendue alors que le parti de Justin Trudeau et celui d’Andrew Scheer jouent du coude dans les intentions de vote.

«On est très organisés et confiants, mais en même temps, on ne prend rien pour acquis.» -Mélanie Joly, députée libérale d’Ahuntsic-Cartierville

Andrew Scheer en mode attaque

Andrew Scheer votera en fin d’après-midi dans sa circonscription sa circonscription de Regina-Qu’Appelle, en Saskatchewan. C’est également dans ce château fort conservateur qu’il tiendra ce soir son rassemblement électoral.

Dimanche, Andrew Scheer a affirmé sur Twitter que «Trudeau est prêt à payer n’importe quel prix pour garder le pouvoir avec votre argent». Il faisait ainsi mention à la possibilité évoquée dans les derniers jours d’une coalition entre le NPD et le Parti libéral. Selon la formation conservatrice, une telle alliance au pouvoir contribuerait à creuser le déficit du pays de plus de 16 G$ dès l’an prochain.

Miser sur les bénévoles

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, se rendra en début d’après-midi dans le local de campagne de Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique. Il y mènera une «opération visant à faire sortir le vote», indique le parti. La soirée électorale du NPD se tiendra ensuite ce soir dans un hôtel de Vancouver.

Le chef est par ailleurs allé voter ce matin dans sa circonscription.

La course du Bloc

Le Bloc québécois, qui a connu une forte montée dans les intentions de vote dans les dernières semaines, a prévu un agenda chargé pour son chef. Yves-François Blanchet est d’abord allé voter ce matin avec sa conjointe dans un bureau de Shawinigan, où il demeure.

Après avoir visité ce midi des militants et des bénévoles à Beloeil, où il se présente, M. Blanchet effectuera cet après-midi une tournée de cinq lieux de vote en Montérégie. Il conclura cette longue journée avec un rassemblement au Théâtre national, situé sur la rue Sainte-Catherine, à Montréal.

La chef du Parti Vert, Elizabeth May, ira également voter cet après-midi dans la circonscription de Catholic Church, en Colombie-Britannique. La soirée électorale du parti se tiendra ce soir au centres des congrès de Victoria, en Colombie-Britannique.

Maxime Bernier, le chef du Parti populaire, a déposé son vote ce matin dans la circonscription de Saint-Georges. Il tiendra ce soir un rassemblement au club de golf de Beauceville.

En 2015, 68,3% des Canadiens ont exercé leur droit de vote dans le cadre des dernières élections fédérales.