ÉLECTIONS - HONORÉ-MERCIER
10:01 17 septembre 2019 | mise à jour le: 17 septembre 2019 à 10:01 temps de lecture: 3 minutes

Honoré-Mercier : un bastion qui a déjà été assailli

Honoré-Mercier : un bastion qui a déjà été assailli
Photo: Élection Canada

Regroupant Rivière-des-Prairies, Anjou et une partie de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve, la circonscription d’Honoré-Mercier compte un peu plus de 103 500 habitants, selon le dernier recensement de Statistique Canada. Le député libéral sortant Pablo Rodriguez tentera une cinquième fois de remporter un siège.

D’abord élu une première fois en 2004, puis réélu en 2006 et 2008, Pablo Rodriguez avait été emporté par la « vague orange » qui a déferlé sur le Québec en 2011. Toutefois, la présence de Paulina Ayala sur les bancs de la Chambre des communes n’aura duré qu’un seul mandat. Dès le scrutin suivant, M. Rodriguez est redevenu député d’Honoré-Mercier.

À ce jour, presque tous les candidats ont été investis dans la circonscription. Chu Ahn Pham tentera de reprendre le siège de député pour le NPD perdu lors des dernières élections. Face à eux se présentent Guy Croteau pour le Parti conservateur du Canada, Jacques Binette pour le Bloc québécois et Domenic Cusmano pour le Parti vert du Canada.

À l’échelle locale, plusieurs enjeux pour l’est de l’île de Montréal seront à suivre durant la campagne électorale. Le gouvernement actuel a annoncé une contribution de 1,3 G$ pour le prolongement de la ligne bleue jusqu’à Anjou, en juillet. Mais à Rivière-des-Prairies, le manque de transport collectif est chronique. Récemment, une pétition a circulé pour exiger des investissements dans ce domaine.

En plus du transport, la conciliation environnement-développement économique fera partie des grands enjeux à surveiller. Alors que Montréal et Québec comptent investir dans un grand chantier pour la relance de l’est de la métropole, notamment en développant les zones industrielles connexes au Port de Montréal, la question de la qualité de l’air dans le secteur demeure inquiétante pour bien des citoyens. Des propos tenus récemment lors d’une rencontre publique et la publication d’un rapport de l’Office de consultation publique de Montréal permettent de constater que bien des inquiétudes demeurent quant aux répercussions du développement et de l’expansion des installations portuaires.

En plus de l’air et de l’eau, de nombreux sols contaminés rendent difficile l’implantation dans l’Est de nouvelles entreprises. Selon la Chambre de commerce de l’est de Montréal, le secteur a besoin de plusieurs centaines de millions de dollars pour venir à bout du problème des sols contaminés.

Profil de la circonscription

Depuis le redécoupage des circonscriptions de 2013, Honoré-Mercier s’étend de l’avenue Fernand-Gauthier à l’autoroute 40, au pont Charles-de-Gaulle, dans Rivière-des-Prairies. La circonscription compte également l’arrondissement d’Anjou et la partie de Mercier au nord de la rue Sherbrooke.

La langue française est la plus parlée, suivie de l’anglais et de l’italien.

Près de 20% de la population est âgée de plus de 65 ans; plus de 60% de la population d’Honoré-Mercier a entre 15 et 64 ans.

Candidats

Pablo Rodriguez (PLC)

Chu Ahn Pham (NPD)

Jacques Binette (BQ)

Guy Croteau (PCC)

Patrick St-Onge (PPC)

Domenic Cusmano (PVC)

 

Résultats des dernières élections

PLC : 56,55%

NPD : 16,41%

BQ : 12,93%

PCC : 12,05%

 

 

Articles similaires