Formation et emplois

Remonter le moral des troupes

Une majorité d’entreprises prennent les grands moyens pour stimuler le moral de leurs employés afin de compenser les effets du ralentissement économique.

Selon un nouveau sondage Accountemps, près de 9 direc­teurs financiers sur 10 (89 %) ont déclaré mettre en Å“uvre des stratégies pour égayer l’humeur des membres de leur équipe. Cependant, tous les em­ployeurs ne suivent pas le mouvement; environ 1 dirigeant sur 10 (11 %) a affirmé que son entreprise ne prend pas de mesure particulière pour améliorer le moral de ses employés.

Stratégies gagnantes

Pour soutenir leurs troupes, les employeurs utilisent de nombreux moyens. Amé­liorer la fréquence et la qualité de la communication est la plus citée (49 %). Suivent, dans l’ordre, offrir des occasions de perfectionnement professionnel supplémentaires (28 %), offrir des rétributions financières supplémentaires (25 %), améliorer les programmes de reconnaissance des employés (20 %) et offrir des activités supplémentaires visant à renforcer l’esprit d’équipe (20 %).

«La prise de mesures proactives en matière de communication avec les employés pendant les périodes d’incertitude économique contribue à préserver la motivation et le moral des employés, a affirmé par communiqué Kathryn Bolt, présidente de district, Accountemps. En gardant les meilleurs em­ployés motivés, les employeurs améliorent leurs chances de les garder au sein de l’entreprise qui se trouvera ainsi en position favorable au mo­ment de la reprise de l’économie», a-t-elle ajouté.

Mme Bolt fait remarquer que le fait de parler ouvertement du ralentissement des activités d’une entreprise peut aider les employés à se sentir dans le coup et moins anxieux. Les réunions de personnel et les rencontres individuelles sont des moyens efficaces pour calmer les inquiétudes. Au cours de ces échanges, des idées utiles sur le développement de l’entreprise ou la réduction des coûts pourraient surgir.

Ce sondage a été réalisé au téléphone par un cabinet de recherche indépendant au­près de plus de 270 directeurs financiers du Canada.

Articles récents du même sujet