Formation et emplois

Plus des trois quarts des Québécois pour le libre choix

La majorité des Québécois (76 %) sont d’accord pour que les parents aient le choix entre l’enseignement religieux confessionnel et le cours d’éthique et de culture religieuse, selon un deuxième sondage Léger Marketing.

Il s’agit d’une augmentation de sept points par rapport à un précédent sondage portant sur la même question réalisé il y a un peu plus de six mois, en octobre 2008. Cette proportion s’élève même à 85 % chez les gens âgés de 35 à 44 ans.

Consensus social
«Un tel résultat démontre une fois de plus que ce qui unit le Québec est l’ouverture d’esprit et le bon sens de la vaste majorité des Québécois. Le « consensus social » n’en est pas un d’appui à l’imposition du cours, comme le prétendait récemment le premier ministre Jean Charest, mais plutôt d’appui au droit fondamental de libre choix», a fait valoir par communiqué la présidente de la Coalition pour la liberté en éducation (CLE), Marie-Josée Croteau.

La CLE affirme que l’imposition étatique d’un régime d’éthique et de culture religieuse à tous outrepasse les pouvoirs légitimes du gouvernement, ba­fouant la liberté de conscience et de religion proclamée par les chartes canadienne et québécoise.  Ce sondage a été effectué auprès de 1 008 Québécois entre le 13 et le 17 mai. La marge d’erreur maximale est de 3,1 %, et ce, 19 fois sur 20.

Articles récents du même sujet